D’après un sondage IPSOS, réalisé pour la start-up Ourco en 2019, 74 % des salariés seraient "absents psychologiquement" au travail. Un réel indicateur d’un mal-être au bureau. Le phénomène s’est encore accentué avec le télétravail imposé lors de la pandémie. Maria Guerci, psychologue du travail au cabinet Les mots au Travail, à Paris, le confirme : "Ce nouveau mode de travail a provoqué une saturation et une fatigue psychique, car les réunions en ligne se sont multipliées et une sensation d’isolement s’est développée. Les vies privées et professionnelles se chevauchent de plus en plus".

Mais lorsque vous perdez toute motivation ou que vous vous sentez mal au bureau, comment le faire savoir à votre supérieur sans que cela ne vous porte préjudice ?

Mal-être au travail : quelles sont les causes ?

Avant de décider d’en parler, il est d’abord utile d’identifier les signes avant-coureurs et de bien comprendre ce qui ne vous convient pas. "Vous pouvez lister les causes de votre mal-être, qu’elles soient professionnelles ou personnelles, dans un cahier en y associant des émotions et des solutions potentielles", explique Maria Guerci. "Est-ce une question d’horaire, d’organisation au travail, de perte de sens ? Est-ce que cela vous fait mal, vous fait peur, provoque de la colère ?". Autant de questions à se poser, car comme la psychologue du travail le souligne : "Vous êtes la personne la plus à même de trouver une solution".

Maintenant que vos idées sont claires et que vous avez une meilleure vision des causes de votre mal-être, comment passer le pas et en discuter avec votre supérieur ? Si vos problèmes au travail sont plutôt liés à des soucis personnels, il est recommandé d’en discuter de manière informelle. "Vous pouvez évoquer votre situation de manière factuelle et échanger avec lui autour d’un déjeuner par exemple, pour récolter ses conseils", explique la spécialiste.

Lorsque votre problème est d’ordre professionnel, vous pouvez alors profiter de l’entretien annuel d’évaluation. "C’est un bon moyen de faire un point sur l’année écoulée. D’évoquer, tour à tour, toutes les réussites, mais également les choses à améliorer. Cela vous permettra de poser le problème sur la table et de trouver ensemble des solutions", souligne la fondatrice du cabinet Les mots au Travail.

À qui s’adresser quand on est en conflit avec son supérieur ?

La raison de votre souffrance peut également se trouver du côté de vos relations avec votre hiérarchie. Dans ce cas-là, il est difficile d’en discuter ouvertement avec votre supérieur, de peur d’aggraver la situation. "Si votre manager est à l’origine de votre mal-être, il est important de vous tourner vers votre collectif de travail. Parler à vos collègues vous permettra de trouver des solutions et d’apaiser les choses", recommande Maria Guerci. Vous pouvez également, en fonction de la gravité de la situation et de la taille de votre entreprise, vous tournez vers des professionnels. "Vous pouvez vous confier à votre DRH, à la médecine du travail, à un psychologue ou à un service de santé. N’hésitez pas aussi à consulter des relais externes comme un médecin généraliste ou un psychologue".

Sources

Merci à Maria Guerci, psychologue du travail

http://les-mots-au-travail.com

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.