Définition : qu'est-ce qu'une engelure ?

Les engelures sont des lésions cutanées bénignes au niveau des extrémités. Elles ressemblent à des taches gonflées, plus ou moins violacées. Elles s’accompagnent généralement d’œdèmes et de démangeaisons. Celles-ci apparaissent lors des périodes de froid et d’humidité.

Si les engelures tendent à disparaître, elles peuvent cependant réapparaître de manière saisonnière pendant des années. Elles touchent généralement les personnes jeunes, minces ou maigres qui présentent des troubles circulatoires des extrémités. Elles sont secondaires à des troubles de la microcirculation favorisés par le froid, qui induit une vasoconstriction, c’est-à-dire un rétrécissement du diamètre des vaisseaux.

Il faut retenir que les engelures peuvent s’avérer gênantes, mais elles sont rarement irréversibles. Les lésions cicatrisent souvent en quelques semaines.

Il est important de distinguer les engelures des gelures qui sont, elles, beaucoup plus rares. Elles désignent des nécroses cutanées par congélation de la peau. Les gelures surviennent dans des conditions climatiques extrêmes ou lors d’une longue exposition au froid sans les équipements nécessaires (comme chez les alpinistes). La nécrose des doigts ou des orteils peut conduire à une amputation, ce qui n’est jamais le cas pour une engelure. 

Où se trouvent les lésions ?

Les engelures se forment généralement au niveau des extrémités. Le patient en aura ainsi généralement sur :

  • les doigts ;
  • les orteils ;
  • les oreilles ;
  • le nez.

Photo d'une engelure

Photo d'une engelure© Adobe Stock

Combien de personnes souffrent de ce trouble ?

Marie Estelle Roux, dermatologue, affirme : "on ne connaît pas le nombre exact de personnes souffrant d’engelures, car ces personnes ne consultent pas toujours un médecin. Mais ce sont surtout les femmes qui sont touchées (dans près de 90% des cas), jeunes et minces".

Le Covid-19 et l’apparition d’engelure sont-ils liés ?

Marie-Estelle Roux, dermatologue affirme : "L’infection par le COVID-19 pourrait donner des lésions des extrémités ayant l’apparence d’engelures. Ces lésions seraient dues à un trouble de la microcirculation induit par le virus. À ce jour, la preuve de la responsabilité du virus dans le déclenchement des lésions n’a pas pu être apportée, mais des études sont toujours en cours."



Covid-19 : urticaire, rougeurs, engelures, acrosyndromes, de nouveaux symptômes ?


Covid-19 : urticaire, rougeurs, engelures, acrosyndromes, de nouveaux symptômes ?
Après les symptômes respiratoires, la fièvre, la perte de goût ou d'odorat, ou encore les troubles digestifs, un nouveau symptôme, plus inattendu, mais non moins inquiétant, a rejoint...


Quels sont les symptômes d’une engelure ?

Globalement, les symptômes d’une engelure sont les suivants : 

  • la peau devient rouge, voire violette : plaques uniques ou multiples, violacées, douloureuses, gonflées et généralement situées sur le dos des orteils en raison du frottement dans les chaussures. L’ensemble de l’orteil peut être boursouflé et violacé. Les talons, doigts, nez, oreilles peuvent être touchés par l’engelure ;
  • apparition d’une sensation de brûlure voire d’engourdissement lorsque la circulation sanguine revient à la normale ;
  • des douleurs plus ou moins vives selon le patient ;
  • des crevasses peuvent apparaître sur la peau ;
  • les zones sont rouges, gonflées et dures ;
  • les zones sont douloureuses, prurigineuses.

Les symptômes peuvent se différencier en fonction de la gravité des engelures. 

Quelles en sont les causes ?

Il est difficile aujourd’hui encore d’expliquer de manière précise la cause responsable des engelures. Les médecins les expliquent comme la conséquence d’une inflammation anormale des petits vaisseaux sanguins de la peau, survenant à une exposition au froid ou à l’humidité trop répétée. Ces conditions météorologiques font rétrécir les vaisseaux sanguins situés au niveau de la peau des orteils et des doigts, ce qui a pour conséquence de rendre plus difficile la circulation sanguine.

Quels sont les facteurs de risques ?

Les engelures peuvent être favorisées par :

  • une mauvaise circulation sanguine ;
  • un faible poids corporel ;
  • l’exposition régulière au froid ;
  • l’exposition régulière à l’humidité. 

Qui sont les personnes à risque ?

  • les personnes de sexe féminin ;
  • les personnes ayant des antécédents familiaux d’engelures ;
  • les personnes ayant des affections sanguines ;
  • les personnes ayant des maladies auto-immunes ;
  • celles ayant une hépatite virale ;
  • les patients atteints du syndrome de Raynaud (trouble chronique de la circulation du sang dans les extrémités, qui survient de façon périodique, en cas d’exposition au froid) ;
  • les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, comme : insuffisance cardiaque, asthme, diabète, malnutrition, certains troubles neurologiques…

Combien de temps dure une engelure ?         

Généralement, les engelures disparaissent toutes seules. Si ce n’est pas le cas, un traitement peut être appliqué. Il fera disparaître les traces de l’engelure en quelques semaines.

Est-ce contagieux ?

Non, les engelures ne sont pas contagieuses.

Qui, faut-il consulter et quand ?

Vous pouvez consulter votre médecin ou un dermatologue si l’engelure se complique et fait apparaître des bulles de sang (bulles hémorragiques) et d’ulcération (petites plaies superficielles).

Diagnostic : quels examens et analyses faut-il réaliser ?

Le médecin réalise un examen clinique. Il cherche alors à savoir si son patient prend un traitement à base de médicaments vasoconstricteurs qui pourraient expliquer ces engelures ou s’il a perdu du poids récemment. Il fera un examen clinique complet cherchant des signes de lupus ou d’autres maladies qui pourraient favoriser l'apparition du trouble.

L’examen clinique

Le diagnostic de l’engelure est avant tout clinique. Le médecin va rechercher une prise de médicaments, une perte de poids, une consommation de tabac, de cannabis. L’examen physique précise l’aspect de l’engelure et recherche d’autres signes qui pourraient être liés à d’autres pathologies.

Sont également recommandés :

La prise de sang

Elle est souhaitable avec recherche de facteurs anti-nucléaires.

Un écho doppler artériel des bras

Il est effectué afin de vérifier l’état des artères.

Une capillaroscopie

Cet examen est réalisé s’il existe un phénomène de Raynaud associé.

Engelure : quelles sont les complications possibles ?

En ce qui concerne les engelures, elles laissent peu ou pas de séquelles. Les lésions cicatrisent en quelques semaines et laissent peu ou pas de traces. Parfois des complications locales surviennent : bulle sanguinolente, fissure, ulcération. Mais ces complications cicatrisent assez rapidement.

Les engelures sont bénignes et disparaissent avec les beaux jours. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il ne s’agit pas d’engelures et mieux vaut consulter un dermatologue pour soigner cette affection.

Quels traitements curatifs pour les soigner ?

Certaines engelures, notamment quand le patient est jeune, peuvent disparaître avec le temps. Si ce n’est pas le cas, certains traitements curatifs peuvent soigner les engelures.

Soulager les petites engelures peu sévères

Crème vitamine A et engelures

Ces crèmes enrichies en vitamine A ont pour but d’apaiser les lésions causées par les engelures.

La vitamine D

La vitamine D joue un rôle prépondérant dans le renouvellement de la peau. Une crème enrichie en vitamine D aidera donc la peau à se renouveler plus rapidement après des lésions causées par les engelures.

Baume du tigre et engelures

Pour lutter contre le froid, vous pouvez également utiliser du Baume du Tigre. En effet, cette pommade a des effets stimulants sur la circulation sanguine et elle est par conséquent très efficace pour réchauffer les extrémités froides du corps.

Guérir les engelures ulcérées

En cas d’engelures ulcérées, il faudra que le patient prenne un traitement à base de médicaments vasodilatateurs. Est généralement prescrit le Nifédipine. Un à trois comprimés par jour montrerait une guérison des engelures des pieds en moyenne en 21 jours et en 8 jours pour les engelures des mains

Biafine pour traiter les engelures : une solution ?

C’est une crème cicatrisante qui peut être utile lorsque les engelures se compliquent de plaies superficielles.

Approche complémentaire : quid des traitements naturels ?

Peut-on utiliser les huiles essentielles pour calmer les engelures ?

Si vous devez utiliser des huiles essentielles, choisissez celles qui nourrissent et hydratent la peau tout en apportant une action anti-inflammatoire et antalgique pour faire disparaître la douleur. Vous pouvez également choisir une huile essentielle qui a comme vertu d’aider le sang à circuler convenablement.

Vous pouvez appliquer ces huiles en massage sur les zones atteintes jusqu’à ce que la douleur s’estompe. Optez pour des huiles végétales comme une huile de jojoba, d’amande douce ou une crème de Calendula.

Le bain de céleri-rave : un remède naturel contre les engelures ?

Le bain de céleri-rave serait très efficace pour faire disparaître rapidement la douleur liée à une engelure, mais également pour traiter la plaie au plus vite. Pour ce faire : prenez un céleri-rave et découpez-le en petits morceaux. Faites le bouillir dans deux litres d’eau à feu doux durant une demi-heure. Dans une bassine suffisamment grande pour faire un bain de pieds ou un bain de mains, mettez de l’eau et ajoutez-y votre préparation. Plongez la zone à traiter dans le bain ou utilisez des compresses, selon votre préférence. Si vous choisissez d’utiliser des compresses, changez-les lorsqu’elles deviennent froides.

Une fois que la douleur n’est plus, pensez à traiter l’engelure. Le bain sert principalement à éliminer la douleur. Pour permettre à votre peau de cicatriser totalement, il faut soigner consciencieusement la zone atteinte.

Aucune étude scientifique précise n'a été menée aux sujets de ces traitements complémentaires. Ils peuvent cependant être testés individuellement.

Comment prévenir les engelures ?

Il existe plusieurs moyens de lutter contre les engelures :

  • se protéger du froid, sur les extrémités, mais aussi sur tout le corps, avec les vêtements amples, chaussures confortables, qui ne serrent pas les pieds ;
  • traiter les engelures avec des pommades, contenant de la vitamine A ;
  • il est possible également de traiter les engelures avec des crèmes à la cortisone qui soulagent bien les douleurs et démangeaisons ;
  • les vasodilatateurs sont une option, mais à prendre avec précaution, car ils ne sont pas toujours bien tolérés ;
  • éviter tabac et alcool.

Les engelures peuvent se prévenir facilement et ainsi éviter les pénibles conséquences.

Sites d’informations et associations

 https://dermato-info.fr/fr/

Sources

Marie-Estelle Roux

https://www.saintluc.be/covid19-engelures.php

https://www.armv-paca.org/index.php/full-doc/509-lazareth-engelures-emc-2009-1/file