Fièvre : quand penser à une roséole

La roséole a pour premier symptôme une fièvre très élevée, parfois accompagnée de convulsions nécessitant une consultation dans les meilleurs délais. Elle ne doit pas être confondue avec une infection de la peau de type roséole syphilitique.

Publicité

5940496-inline-500x333.jpg© Istock

Roséole: définition

La roséole ou exanthème subit, appelée parfois sixième maladie, est une infection d’origine virale qui touche majoritairement les enfants âgés de moins de 2ans. Elle concerne rarement les adultes. Dans la grande majorité des cas, l’organisme a les capacités de combattre spontanément cette maladie qui ne dure que quelques jours. Il est simplement conseillé de permettre à l’enfant de s’hydrater très régulièrement et de rester au repos.

Publicité
Publicité

Roséole: symptômes

Après une période d’incubation de deux semaines pendant lesquelles la roséole est asymptomatique, une fièvre élevée se déclare soudainement (entre 39 et 40 °C) et perdure jusqu’à 5jours au maximum. Elle peut entraîner des convulsions chez les nourrissons. Elle est parfois accompagnée d’irritabilité, d’une perte de l’appétit, de diarrhées, de ganglions, d’un gonflement des paupières, d’un mal de gorge de faible intensité ou d’un écoulement nasal. Mais le principal marqueur de la roséole est l’éruption cutanée sur les membres et le tronc. Il s’agit de papules, petites taches rosées qui deviennent blanches lorsqu’on les presse du bout du doigt. Chez l’adulte, la roséole peut entraîner des complications.

Roséolesyphilitique

La roséole syphilitique est une infection qui intervient après une syphilis primaire non traitée. Il s’agit d’une syphilis secondaire à l’origine de lésions cutanées qui apparaissent sur le tronc, le visage, les membres, et pouvant être confondues avec un exanthème subit ou encore avec une varicelle. Les lésions appelées syphilides papuleuses sont extrêmement contagieuses.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X