Bébé allergique aux acariens : que faire ?

Yeux qui pleurent, nez qui coule : l’allergie aux acariens est pénible pour bébé. Avant de penser à la désensibilisation, plusieurs solutions permettent de le soulager.

Publicité

© Istock

Des mesures simples pour combattre l’allergie aux acariens

Il est impossible d’éradiquer totalement les acariens. Mais moins bébé sera en contact avec leurs cadavres et leurs déjections (ce sont eux qui provoquent l’allergie), mieux cela vaudra. Pour cela, vous pouvez notamment :
- supprimer la moquette et les tapis de la chambre de bébé ;
- laver régulièrement son doudou et autres peluches à 30°C ;
- recouvrir le matelas de bébé d’une housse anti-acariens ;
- aérer sa chambre chaque jour en ouvrant la fenêtre pendant 15 à 30 minutes ;
- passer souvent l’aspirateur dans sa chambre.

Publicité
Publicité

Allergie aux acariens de bébé : la prise en charge médicale

Selon ses symptômes et son âge exact, bébé peut recevoir divers traitements pour son allergie. En général, il s’agit surtout d’antihistaminiques en sirop ou en comprimés. Des corticoïdes peuvent aussi être prescrits, en particulier si les acariens déclenchent des crises d’asthme chez bébé. Ceci étant dit, ces traitements ne visent qu’à soulager les manifestations allergiques. Pour y mettre totalement un terme, il n’y a guère que la désensibilisation. Celle-ci est rarement effectuée avant l’âge de 5 ans. Elle concerne principalement les enfants souffrant de symptômes très pénibles et difficiles à contrôler. Habituellement, il faut déposer des gouttes sous la langue de l’enfant durant 3 à 5 ans. Ces gouttes contiennent une toute petite quantité d’allergène : le dosage est augmenté peu à peu pour que l’organisme s’y accoutume. La démarche est efficace dans 60 à 70% des cas.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X