Pétéchie ou ecchymose : la différence

Publié le 01 Septembre 2018 par La Rédaction Médisite
Il existe différents types d’hémorragies sous-cutanées. Ecchymose, hématome, pétéchie en sont trois illustrations. Comment les différencier ? Le point sur ces pathologies.
Publicité

© Istock

Ecchymose et pétéchie : des symptômes différents

L’ecchymose se manifeste par une tache de couleur rouge ou bleue, de taille plus ou moins grande, qui blanchit quand on appuie dessus et peut être douloureuse au toucher. Elle survient suite à un petit bobo de type traumatisme, parfois avec retard et disparaît spontanément en quelques jours.

Publicité

A contrario, les pétéchies se présentent sous la forme de très petites lésions rouges (inférieures à 3 millimètres), qui ne blanchissent pas si on appuie dessus et sont indolores. Elles surgissent brutalement, en nombre, principalement sur les jambes.

Publicité

Ecchymose et pétéchies : des causes différentes

Les ecchymoses sont très majoritairement bénignes. Elles surviennent suite à un choc ou à la prise de médicaments qui altèrent le fonctionnement des plaquettes sanguines (cortisone, anti-inflammatoires, aspirine, anticoagulants).

A contrario, les pétéchies sont la résultante :

Publicité

- de maladies qui touchent les plaquettes sanguines (leucémie, sida, lymphomes…), la consommation d’alcool ou/et de drogues, ou encore des carences en vitamines (K, C, B12).

- de maladies qui ne concernent pas les plaquettes sanguines : la polyarthrite rhumatoïde, certaines maladies rares de la peau…

- de certains traitements : cortisone, anti-inflammatoires, aspirine, anticoagulants.

Publicité

En cas de pétéchies, ou d’ecchymoses qui se multiplient sans cause apparente, il est conseillé de consulter son médecin.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X