Sommaire

Être sédentaire ou vivre dans le stress

Être sédentaire ou vivre dans le stress

La sédentarité est également un facteur prédominant d’athérosclérose. Elle entraîne un sur-risque d’hypertension artérielle, de diabète, d’hypercholestérolémie, d’obésité abdominale, autant d’ennemis des artères. « L’activité physique ne compense pas la sédentarité. Rester assis plus de deux heures consécutives favorise la prise de poids abdominal, laquelle est néfaste pour le cœur et les artères » précise le Pr Claire Mounier-Vehier. Son conseil : se lever 1 à 2 minutes, toutes les 2 heures.

« Le stress chronique favorise l’excès de poids, de glycémie, de mauvais cholestérol, à cause de la sécrétion de cortisol et d’un mauvais sommeil favorisant fatigue et grignotage. Le stress chronique est un vrai malfaiteur pour la santé cardio-vasculaire » informe la cardiologue.

Le Pr Claire Mounier-Vehier propose de remplacer le « S » de stress par les « S » de sieste et sexualité pour un cœur en bonne santé. La sieste protège en effet nos artères de l’hypertension artérielle. « Une sexualité régulière et harmonieuse protège également le cœur » indique la cardiologue. Les endorphines, hormones du bien-être, entraînent une dilatation des vaisseaux sanguins et une diminution de la pression artérielle.

Sources

Remerciements au Pr Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille et Présidente de la Fédération Française de Cardiologie

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.