Médecine traditionnelle chinoise : 3 plantes médicinales

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) repose en grande partie sur la pharmacopée (l’acupuncture n’intervient qu’en dernier recours). Ainsi, il existe un grand nombre de plantes chinoises médicinales qui peuvent servir à soigner toutes sortes de maux.

Publicité
Publicité

5249885-inline-500x333.jpg© Istock

Le ginseng, plante phare de la médecine traditionnelle chinoise

Parmi les nombreuses plantes utilisées dans la pharmacopée chinoise, le ginseng occupe une place de choix. Les racines de cette plante possèdent tellement de vertus qu’elles sont pratiquement censées soigner toutes les maladies. En effet, le ginseng est réputé capable de tonifier le QI (énergie vitale), notamment au niveau de la rate, de renforcer la résistance du corps et de stimuler le système immunitaire. De fait, il permet d’aider l’organisme à combattre les affections dont il est victime.

Publicité

Le gingembre en médecine traditionnelle

Tout comme le ginseng, c’est la racine du gingembre qui est largement employée en MTC. Il est notamment utilisé pour ses vertus digestives. Il permet de soulager les nausées et les vomissements. On s’en sert aussi pour calmer la toux et pour enrayer un rhume débutant, notamment lorsqu’il y a une production importante de mucus. Le gingembre peut s’utiliser aussi bien frais (de préférence) que réduit en poudre.

L’angélique, une plante chinoise médicinale

Publicité

La racine d’angélique chinoise est intéressante pour traiter toutes sortes de troubles gynécologiques. Elle permet notamment, en favorisant la bonne circulation énergétique, de soulager les douleurs liées aux règles et de les réguler. Cette plante va également être utilisée pour lutter contre la constipation et de façon générale contre les stagnations. Ainsi, l’angélique chinoise est aussi utile en cas d’hématome ou d’infection purulente.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés