Otite moyenne aiguë (OMA) de l'adulte : symptômes, complications, traitements

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLes otites moyennes aiguës représentent la majorité des otites. Elles touchent surtout les enfants de moins de 6 ans et rarement les adultes chez lesquelles elles sont moins anodines. Le point avec le Dr Jean-Marc Juvannon, oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Définition : qu'est-ce qu'une otite moyenne aiguë (OMA) ?

On distingue trois types d'otites : les otites internes (ou labyrinthites), les otites externes (OE) et les otites moyennes aiguës (OMA).

L’otite moyenne aiguë (OMA) est une infection virale ou bactérienne de la muqueuse de l’oreille moyenne et des cavités qui l’entourent.

 

L'otite aiguë est causée :

  • soit par une bactérie dans 60 à 70 % des cas (haemophilus influenzae, pneumocoque...),
  • soit par un virus (virus respiratoire syncytial, virus para-influenzae, rhinovirus...)

L’otite moyenne aiguë (OMA) se développe progressivement, en cinq stades :

  • rougeur et gonflement de la muqueuse,
  • sécrétion séreuse,
  • sécrétion purulente ou suppuration,
  • destruction localisée de la muqueuse et de l’os sous-jacent de l’oreille,
  • formation d’une cavité d’abcès 

Il existe 2 types d’otite moyenne aiguë :

  • L’otite moyenne aiguë congestive : le tympan est rouge ou rosé, non bombé. Il n’y a pas d’épanchement dans la caisse du tympan.
  • L’otite moyenne aiguë purulente : il y a une surinfection bactérienne de l’oreille moyenne. L’otite est soit collectée, soit perforée lorsque le tympan se perfore, laissant écouler des sécrétions jaunâtres par le conduit auditif externe de l'oreille.

« Une otite moyenne aiguë purulente  correspond à la surinfection bactérienne aiguë de l’oreille moyenne avec un épanchement purulent (pus) ou muco-purulent (mucus et pus) dans les cavités de l’oreille moyenne, qui sont comme les sinus, normalement remplies d’air. Elle est à distinguer d’une otite séromuqueuse (séreuse) qui désigne un épanchement sans infection » explique le Dr Jean-Marc Juvannon, oto-rhino-laryngologiste (ORL) à Nemours, Praticien Hospitalier du Centre Hospitalier Sud Seine-et-Marne (Fontainebleau Nemours) Conseiller spécial chargé de la Communication de la SFORL. 

Les otites moyennes aiguës représentent la majorité des otites et font partie des infections les plus fréquentes en particulier chez l’enfant de moins de 3 ans.

Peut-on avoir une otite moyenne aiguë chez l'adulte ? La réponse du Dr Jean-Marc Juvanon, oto-rhino-laryngologiste (ORL) : « Les otites moyennes aiguës sont plus rares chez l’adulte que chez l’enfant. Elles doivent être traitées avec des antibiotiques. »

Anatomie de l'oreille

Les 3 types d’otites les plus fréquents concernent l’oreille externe, moyenne et interne.

Anatomie de l'oreille© Istock

  • L’oreille externe est la partie externe de l'oreille, qui recueille les ondes sonores et les dirige dans l'oreille. Elle est composée :

- du pavillon, partie visible de l’oreille 

-du conduit auditif externe, canal reliant le pavillon au tympan, à l’intérieur de la tête

  • L’oreille moyenne transmet les sons de l'oreille externe vers l'oreille interne. Elle est composée :

-du tympan 

-de la caisse du tympan, large cavité située entre le tympan et la trompe d’Eustache 

-de la trompe d’Eustache, conduit étroit reliant la caisse du tympan à la gorge et aux fosses nasales 

-des osselets, trois petits os situés au-dessus du tympan : le marteau (malleus), l'enclume (incus) et l'étrier (stapes)

  • L’oreille interne est composée :

-de la cochlée, organe en forme d’escargot dans lequel les ondes deviennent des impulsions électriques

-du nerf auditif transmettant les sons au cerveau

-du vestibule, responsable de l’équilibre

Otite moyenne aiguë : les chiffres clés

L'otite moyenne aiguë est infection courante chez les jeunes enfants

L’otite moyenne aiguë est une pathologie qui touche surtout les enfants. Elle est beaucoup moins fréquente après l’âge de 6 ans

Chez l’enfant, il existe derrière le à la partie la plus postérieure du nez, appelée cavum, des végétations, amas de tissu lymphoïde qui jouent un rôle de filtre et de barrière en attrapant et piégeant les microbes qui passent dans cette région. Dans certains cas les microbes franchissent cette barrière et se propagent vers l’oreille moyenne. En effet il existe un canal qui relie l’arrière du nez (le cavum) et l’oreille moyenne (partie de l’oreille qui se trouve derrière le tympan) est et s’appelle la trompe d’Eustache. Chez le nourrisson, ce canal est grand ouvert, court et horizontal. Plus l’enfant va vieillir, plus ce canal va s’allonger, s’affiner et devenir oblique. Cette différence anatomique entre le nourrisson et l’enfant explique en partie pourquoi les otites sont plus fréquentes chez le petit nourrisson.

L'otite moyenne aiguë est généralement une surinfection bactérienne de l'oreille moyenne chez l’adulte

Si la cause est virale dans la majorité des cas, 60 à 70% des otites d’origine virale se sur-infectent. Le Streptococcus Pneumoniae est la bactérie responsable de 25 à 40% des cas d’otite moyenne aiguë purulente de l’enfant et de l’adulte et l’Haemophilus Influenzae de 30 à 40%.

Photo : bactéries Streptococcus pneumoniae au microscope

Photo : bactéries Streptococcus pneumoniae au microscope© Creative Commons

Credit: CDC/Janice Carr Content Providers(s): CDC/Dr. Richard Facklam — This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention's Public Health Image Library (PHIL), with identification number #262 Copyright : CC/Public Domain - Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Streptococcus_pneumoniae.jpg

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë chez l'adulte

Chez l’adulte, les otites moyennes aiguës se manifestent par :

  • une douleur d’oreille,
  • de la fièvre,
  • une sensation d’oreille bouchée, pleine, « sous pression »,
  • une grande fatigue,
  • une perte d’appétit,
  • parfois des maux de tête,
  • des maux de ventre
  • des nausées
  • une rhinorrhée et une toux, signes de l’infection virale déclenchante,
  • parfois une conjonctivite purulente qui signe une autre localisation infectieuse.

Cette infection virale ou bactérienne est souvent associée à une rhinopharyngite (rhume), à des défenses immunitaires immatures ou à un dysfonctionnement de la trompe d'Eustache (conduit qui relie l'oreille à l'arrière-nez).  

Il est conseillé de consulter votre médecin traitant surtout si du liquide ou du pus s'écoule de votre oreille. Cela signifie que votre tympan peut être perforé ou bombé. 

Otite moyenne aiguë : les signes d’un tympan perforé

La perforation du tympan se manifeste par de vives douleurs, un écoulement de pus et une baisse de l'audition. Si la perforation est de petite taille, le tympan va se refermer de lui-même. En revanche, si la déchirure est plus importante, une intervention chirurgicale de réparation sera ultérieurement nécessaire (tympanoplastie).

Otite moyenne aiguë : les signes d’un tympan perforé© Istock

Une otite moyenne aiguë pouvant conduidre à une otite chronique

Une infection de l'oreille moyenne qui dure longtemps est appelée "otite moyenne chronique". Les symptômes de cette inflammation ne sont pas exactement les mêmes que ceux de l'otite aiguë :

  • une perforation du tympan,
  • une perte auditive,
  • pas de douleur (contrairement à l'otite moyenne aiguë),
  • une écoulement par l'oreille (otorrhée).

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë chez l'enfant

Cette inflammation aiguë de l'oreille moyenne touche en général les enfants entre 6 mois et 3 ans et se manifeste par :

  • une douleur plus ou moins violente (otalgie),
  • la sensation d'avoir l'oreille bouchée (baisse d'audition, bourdonnements),
  • de la fièvre (généralement supérieure à 38 °C),
  • un écoulement de sécrétions jaunâtres par le conduit de l'oreille, appelé otorrhée (souvent constaté le matin au lever),
  • de la diarrhée,
  • des vomissements.

Les signes d'une otite moyenne aiguë chez le bébé / petit nourrisson

Si l'enfant est trop petit pour s'exprimer, les symptômes sont très atypiques :

  • il frotte ou tire son pavillon d'oreille en réaction à la douleur,
  • il devient grognon,
  • le plus souvent, il a de la fièvre,
  • des pleurs et cris non expliqués,
  • des réveils nocturnes,
  • un manque d'énergie, une hypotonie,
  • un refus du biberon, il ne mange pas bien,
  • il régurgite ou a une diarrhée persistante.



Otite chez le bébé, nourrisson : comment reconnaître les symptômes et la soigner ?


Otite chez le bébé, nourrisson : comment reconnaître les symptômes et la soigner ?
S’il existe plusieurs types d’otites, l’otite moyenne aiguë est la plus fréquente chez les nourrissons, et plus généralement chez les enfants de moins de 3 ans, notamment lorsqu’ils...


Les causes de l'otite moyenne aiguë

Otite moyenne aiguë, une cause virale

La cause déclenchante d'une otite moyenne aiguë est le plus souvent une infection virale du rhino-pharynx et des fosses nasales. En effet, l'otite moyenne aiguë survient le plus souvent après un épisode de rhinopharyngite.

L’infection progresse par la trompe d’Eustache : les bactéries remontent vers la trompe d’Eustache, le canal qui relie la gorge et l’oreille moyenne. Une fois présentes dans l’oreille moyenne, elles provoquent une réaction inflammatoire, sous forme d’un épanchement. La douleur est provoquée par une augmentation de la pression de l’épanchement dans la caisse du tympan.

« Autre cause d’otite moyenne aiguë chez l’adulte, une otite barotraumatique, liée à la plongée ou qui survient après un voyage en avion. Lorsque la pression dans l’oreille n’est pas équilibrée il peut se produire un épanchement dans l’oreille moyenne » informe notre spécialiste.

Otite moyenne aiguë, une cause bactérienne

Si la cause est virale dans la majorité des cas, 60 à 70% des otites d’origine virale se sur-infectent. Les germes les plus fréquemment en cause dans l’otite moyenne aiguë bactérienne chez l’adulte sont  Haemophilus influenzae et Streptococcus pneumoniae.

Facteurs favorisant les otites moyennes aiguë

Il existe des facteurs de risque saisonniers et personnels d’otite moyenne aiguë :

  • La saison automne-hiver, pendant laquelle les infections virales et bactériennes des voies aériennes supérieures sont plus fréquentes, est un facteur de risque d’otite moyenne aiguë.
  • « Le fait d’avoir eu des otites dans l’enfance est un facteur de risque d’otite moyenne aiguë à l’âge adulte tout comme le fait d’être souvent enrhumé » indique le Dr Jean-Marc Juvanon.
  • Un mauvais fonctionnement de la trompe d’Eustache est également un facteur favorisant d’OMA.
  • Les otites chroniques à type d’otite séro-muqueuse sont un facteur de risque d’otites moyennes aiguës récurrentes.

Personnes concernées par l'otite moyenne aiguë 

Les personnes adultes à risque d’avoir une otite moyenne aiguë sont :

  • celles ayant eu des otites dans leur enfance,
  • celles qui ont des rhinopharyngites fréquentes,
  • celles qui font de la plongée ou prennent souvent l’avion (avec un risque d’otite baro-traumatique qui peut entraîner une OMA),
  • les personnes diabétiques ou les personnes immunodéprimées (qui sont aussi les personnes ayant plus de risque d’avoir des complications d’otite moyenne aiguë)

Combien de temps dure une otite moyenne aiguë?

Une otite moyenne aiguë chez l’adulte met plusieurs semaines à guérir complètement. « La douleur disparaît en quelques jours avec les antibiotiques mais la sensation d’oreille bouchée peut persister pendant plusieurs semaines » informe le Dr Jean-Marc Juvanon.

Contagion de l'otite moyenne aiguë

Une otite moyenne aiguë n’est pas contagieuse en soi. Cependant, les otites sont bien souvent consécutives à une rhinopharyngite, à un rhume, à une angine ou à une grippe, des pathologies qui sont elles-mêmes très contagieuses. En effet, les virus qui en sont à l’origine se transmettent facilement par voie aérienne (lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou postillonne) ou indirectement si le malade a les mains infectées et qu’il entre en contact avec des objets utilisés par d’autres personnes.

Qui, quand consulter en cas d'OMA ?

Il est important de consulter votre médecin lorsque vous avez mal à l’oreille afin d'établir un diagnostic et de mettre en route un traitement adapté suivant le type d'otite dont vous souffrez. Il ne faut jamais rien mettre dans votre oreille sans être sûr que le tympan n'est pas perforé. En attendant un avis médical, vous pouvez prendre des antalgiques afin de diminuer la douleur.

Bilan ORL en cas d’otite moyenne aiguë récidivante chez l’adulte

Des otites moyennes aiguës chez l’adulte doivent conduire à un bilan ORL pour voir s’il n’y a pas une anomalie du tympan, une otite chronique.

Bilan ORL en cas d’otite moyenne aiguë récidivante chez l’adulte© Istock

Le conseil du Dr Jean-Marc Juvanon, oto-rhino-laryngologiste (ORL) : « des otites moyennes aiguës à répétition doivent aussi faire chercher une éventuelle baisse d’audition ».

Complications et évolution de l'otite moyenne aiguë

L’extension de l’inflammation de l’oreille moyenne peut entraîner des complications dont certaines sont très rares, mais graves.

Complications de l’otite moyenne aiguë :

  • Perforation du tympan

Lorsque l’écoulement purulent exerce une forte pression sur le tympan fragilisé, celui-ci peut se rompre. Le tympan cicatrise en général en quelques semaines ou mois.

  • Otite séreuse ou séromuqueuse

Une otite séreuse ou séromuqueuse fait suite à 10 à 20% des otites moyennes aiguës.

Complications exceptionnelles de l’otite moyenne aiguë :

  • mastoïdite (infection des cavités mastoïdiennes), avec gonflement derrière le pavillon de l’oreille,
  • labyrinthite ou otite interne (infection de l’oreille interne), avec vertiges, surdité sévère paralysie faciale,
  • méningite bactérienne,
  • thrombophlébites cérébrale s et abcès du cerveau (complications exceptionnelles).

Le conseil du Dr Jean-Marc Juvanon, oto-rhino-laryngologiste (ORL) :« ces complications très rares surviennent plutôt en cas d’otites fulgurantes ou qui résistent aux traitements antibiotiques. Les otites chez les personnes diabétiques et immunodéprimées sont plus à risque de complications ».

Examens et diagnostic de l'otite moyenne aiguë

L'otoscopie 

C’est l’otoscopie (examen des oreilles avec un otoscope) qui permet de faire le diagnostic d’otite moyenne aiguë. On voit l’épanchement par transparence. L’otoscopie permet d'identifier le type d'otite moyenne aiguë dont vous souffrez : 

  • si le tympan est rouge, sans épanchement à l'arrière de lui, il s'agit d'une otite moyenne aiguë congestive, d'origine virale. Cette otite guérit spontanément, sans traitement antibiotique, 
  • si le tympan est opaque, bombé et tendu, avec la présence de liquide purulent d’aspect jaunâtre dans l’oreille moyenne, il s'agit d'une otite moyenne aiguë purulente, d'origine bactérienne.

En cas d’otite compliquée, le scanner devient indispensable.

Otoscopie : photo de la membrane tympanique lors d'une otite moyenne aiguë

Otoscopie : photo de la membrane tympanique lors d'une otite moyenne aiguë© Creative Commons

https://fr.wikipedia.org/wiki/Otite_moyenne_aigu%C3%AB#/media/Fichier:Otitis_media_entdifferenziert2.jpg B. Welleschik — Travail personnel CC BY-SA 3.0

Les indications de la paracentèse (ou myringotomie)

La paracentèse qui consiste à faire une incision dans le quadrant antéro-inférieur du tympan pour évacuer le pus ou faire un prélèvement pour une analyse bactériologique est aujourd’hui peu réalisée.

Elle est pratiquée en cas :

  • d’échec du traitement antibiotique (pour identifier la bactérie),
  • de très forte douleur résistante aux antalgiques (pour faire un drainage),
  • d’otite moyenne aiguë compliquée.

Traitements pour soigner une otiter moyenne aiguë chez l'adulte

Le traitement médical de l’otite bactérienne chez l’adulte repose sur :

  • des antibiotiques. Ils sont surtout indiqués en cas de symptômes très bruyants (fièvre élevée, vomissements…) et d’otite moyenne aiguë purulente

A noter : Les antibiotiques s’administrent par voie orale et sont prescrits pour une durée de 5 jours chez l’adulte. L’amoxicilline est une des molécules les plus fréquemment utilisées. Lorsqu’il y a un syndrome otite-conjonctivite, due à Haemophilus Influenzae, c’est l’association amoxicilline-acide clavulanique qui est prescrite.

  • des antalgiques et antipyrétiques pour soulager la douleur et la fièvre (Paracétamol),
  • parfois des corticoïdes lorsque l’inflammation est très importante.
  • Si le tympan est percé, l’ORL prescrit également des gouttes auriculaires,
  • La rhinopharyngite associée est traitée avec des lavages des fosses nasales avec du sérum physiologique plusieurs fois par jour.

Prévention : prévenir une otite

La prévention des otites moyennes aiguës passe par un nettoyage des fosses nasales en cas de rhinopharyngite.

Les personnes fragiles (diabétiques, immunodéprimées) doivent être vaccinées contre le Pneumocoque.

Sites d’informations et associations

  • SNORL Syndicat national des Médecins spécialisés en ORL et Chirurgie cervico-faciale
  • ORL France