L'otite chez l’adulte et l'otite chez l’enfant

Chez l’adulte, les otites se traduisent généralement par des douleurs violentes et une diminution de l’audition (sensation d’oreille bouchée, infection de l'oreille). Ces symptômes peuvent parfois s’accompagner de fièvre, de maux de tête, voire de vertiges – notamment en cas d’otite interne particulièrement sévère –, mais aussi d’acouphènes. Chez l’enfant, les otites se traduisent par des symptômes identiques, mais rarement par un acouphène. Ces symptômes se doublent généralement de troubles digestifs ou d’une conjonctivite en cas d’otite moyenne. Globalement, les otites chez l’enfant se manifestent quelques jours après un rhume. À noter que les otites chez les nourrissons sont à distinguer des otites chez les enfants un peu plus âgés. Les nourrissons ayant une otite présenteront systématiquement des symptômes digestifs (diarrhées, vomissements) ou généraux (fièvre à 38,5°C, insomnies, etc.) et refuseront de s’alimenter.

Traitement de l’otite

Même si, en principe, 80% des otites peuvent guérir spontanément, on préfère généralement mettre en place un traitement pour éviter des complications parfois sévères. Le traitement de l’otite interne consiste à soulager les symptômes et à lutter contre l’infection qu’elle soit d’origine bactérienne ou virale. Les otites externes, quant à elles, seront traitées localement tandis que les otites moyennes devront s’accompagner de l’éradication des germes responsables. Quant aux otites chroniques, elles sont généralement traitées avec la pose d’aérateurs tympaniques, appelés aussi « yoyos ».

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.