Causes et symptômes de la myocardite

Généralement, l’inflammation du cœur est causée par un virus (oreillons, grippe, sida) ou une bactérie (streptocoque). Cependant, la myocardite est quelquefois associée à une radiothérapie ou à un médicament. Elle se manifeste par des douleurs thoraciques, de la fièvre, des troubles du rythme cardiaque (tachycardie, insuffisance cardiaque) et une hypotension. Elle doit être prise en charge rapidement, car il existe un risque d’évanouissement (syncope), voire de mort subite.

Comment diagnostiquer une myocardite ?

Le bilan sanguin, l’échographie du cœur et l’électrocardiogramme mettent en évidence des anomalies cardiaques. Mais c’est la biopsie du myocarde, un examen qui consiste à prélever un fragment du muscle cardiaque pour l’analyser au microscope, qui permet au cardiologue de confirmer l’existence d’une myocardite.

Comment traiter une myocardite ?

Le traitement est celui de la cause sous-jacente. Il arrive que la maladie évolue vers la guérison sans traitement spécifique, surtout en cas de myocardite virale. Si l’origine est bactérienne, des antibiotiques sont prescrits au patient. Les immunosuppresseurs sont utiles lorsque la myocardite est secondaire à une maladie auto-immune.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.