Maladie du cœur : l'insuffisance cardiaque aigüe

En présence d’une insuffisance cardiaque, le traitement diffère selon qu’il s’agit d’une insuffisance cardiaque chronique ou de la forme aigüe de cette maladie du cœur.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Insuffisance cardiaque chronique ou aigüe ?

Certaines maladies cardiovasculaires sont à l’origine de l’insuffisance cardiaque. Chronique ou aigüe, cette grave maladie de cœur justifie une prise en charge. La forme chronique est plus fréquente que la forme aigüe et s’installe lentement. Ses manifestations très discrètes au début s’aggravent au fil du temps. En revanche, l’insuffisance cardiaque aigüe est d’apparition soudaine. Les symptômes ressentis par le patient sont intenses dès la survenue de cette maladie cardiaque. Elle peut faire suite à une insuffisance cardiaque chronique ou bien se déclarer lorsque le cœur a subi des lésions du fait d’une crise cardiaque.

Publicité

Insuffisance cardiaque aigüe : le traitement

En cas d’insuffisance cardiaque aigüe, un traitement doit être prescrit sans délai pour que l’état de santé du patient ait toutes les chances de s’améliorer. L’hospitalisation doit être immédiate pour permettre au malade de préserver une meilleure qualité de vie.

Le traitement médicamenteux diffère d’une personne à l’autre. Le médecin doit prendre en compte les antécédents médicaux de son patient pour que le protocole de soin soit parfaitement adapté à son cas. Le traitement de l’insuffisance cardiaque aigüe a pour but de faciliter le travail du muscle cardiaque. Il consiste donc à dilater les vaisseaux. On peut recourir à la ventilation non invasive ou VNI. Le patient devant être étroitement surveillé, il est pris en charge par une unité de soins intensifs.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés