Piqure de guepe : 7 traitements express

Manger dehors quand il fait beau, fait partie des petits plaisirs de l’été. Toutefois, il n’est pas rare que les guêpes s’y invitent aussi, attirées par les parfums sucrés ou encore l'odeur de la viande. En tentant d’éloigner ces insectes, une piqûre peut survenir. Retrouvez dans notre diaporama 7 remèdes qui soulagent la douleur après l'attaque de la bestiole volante. 

Comment différencier guêpes, abeilles, frelons et bourdons ?

Selon une étude menée en Europe en 2011, entre 57 % et 86 % des adultes ont déjà été piqués au moins une fois dans leur vie par un hyménoptère (guêpe, abeilles, frelons). Ces rencontres malheureuses peuvent avoir une issue fatale. Les données recueillies par l’Inserm et le CépiDC montrent qu’environ quinze personnes en France succombent des suites de piqûres de ces bestioles chaque année. 

Si ces insectes volants peuvent s’en prendre à l’Homme, ils ont tous des traits distinctifs : 

  • La guêpe : cet insecte qui inquiète 32% des lecteurs de Médisite, a une robe rayée jaune vif et noir. Elle se distingue aussi par sa taille fine. Par ailleurs, les ailes sont pliées dans le sens de la longueur au repos. "Les guêpes sont attirées par le sucre et la viande. Les guêpes femelles possèdent un dard et peuvent piquer plusieurs fois. Elles ne laissent pas leur dard dans la peau", précise le site Ameli.
  • Le frelon : le frelon se révèle plus gros que la guêpe. Il a aussi la possibilité de piquer plusieurs fois sa victime, et cela, sans laisser son dard dans la peau.
  • L'abeille a une couleur et une pilosité qui varient selon la race. "Elle peut avoir un aspect noir, gris ou avec des bandes colorées. Son corps est plus volumineux. Elle vit en groupe", précise Ameli. Disposant d’un dard barbelé, l’insecte ne peut piquer qu'une seule fois. Le dard et la glande à venin reste dans la peau. L'abeille meurt après la piqûre.
  • Le bourdon : il est plus volumineux et velu qu’une abeille. Il vole par ailleurs en faisant du bruit, mais pique rarement. Il ne laisse pas son dard dans la peau.

Piqûres de guêpes : quelles sont les conséquences ?

Les piqûres de guêpes sont assez fréquentes l’été. Trois réactions peuvent survenir après ce type d’incidents. Dans le meilleur des cas, la piqûre se solde par un gonflement et une légère rougeur sur la peau. Toutefois, elle peut prendre une tournure plus grave chez les personnes allergiques, comme l'étouffement ou le choc anaphylactique. Il est alors urgent dans ce cas de prévenir le 15 ou le 112.

Par ailleurs, des symptômes plus importants peuvent se manifester au-delà de 20 piqûres de guêpe (5 chez l'enfant) : 

  • les nausées ;
  • les vertiges ;
  • la perte de connaissance. 

Le pronostic vital peut, ici, alors être engagé. 

Plusieurs gestes permettent de tenir éloigner ces insectes de votre table. Il est entre autres conseillé de 

  • couvrir la nourriture : ne sortez les aliments qu’au dernier moment ;
  • refermer les boisson s ;
  • ne pas porter trop de parfum : les guêpes sont, en effet, attirées par les odeurs fleuries et sucrées  ;
  • éviter de porter des couleurs vives : elles sont attirées par les couleurs flashy comme le jaune, l’orange ou le rose ;
  • éviter les gestes brusques.

Sources

La pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard (Edisud, 2009)

Les remèdes maison (sélection du Reader’s Digest, 2009)

Guide familial de l’homéopathie, Dr Alain Horvilleur (Hachette, 2008)

https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/piqures-guepes-abeilles-frelons-bourdons

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Homéopathie