Diabète de type 2 : la capsulite de l’épaule peut le révéler

Ecouter l'article :

Votre épaule est douloureuse et s’enraidit progressivement ? Cela peut être un signe de capsulite rétractile… Qui elle-même peut être une conséquence du diabète de type 2.

Certains symptômes du diabète sont largement connus, comme la soif excessive, l’envie fréquente d’uriner, la fatigue intense ou encore la hausse de l’appétit. Ce sont tout simplement les signes d’une hyperglycémie. Mais saviez-vous qu’avoir l’épaule bloquée et douloureuse peut aussi révéler cette maladie ?

Capsulite rétractile de l’épaule : un signe avant-coureur de diabète

La capsulite rétractile - ou “épaule gelée” - est une affection fréquente chez les personnes atteintes d’un diabète de type 2, qui sont deux fois plus susceptibles d’en souffrir. Il s’agit d’une inflammation du manchon fibreux de l’articulation de l’épaule, qui perd tout ou partie de son élasticité.

Cette affection se caractérise d’abord par une douleur diffuse dans l’épaule, qui peut irradier jusque dans le bras. Au bout d’un certain temps, l’articulation se “gèle”, c’est-à-dire qu’elle s’enraidit, ce qui réduit l’amplitude articulaire - dans certains cas, le patient ne peut même plus écarter le bras.

Symptômes du diabète : une conséquence de l’hyperglycémie

Le Dr Richard Bernstein, pionnier dans le domaine du diabète, explique au site Diabete.co.uk que le lien entre ces deux affections est dû aux effets du diabète sur le collagène de l’épaule. Lorsque des molécules de sucre s’y fixent, ce dernier peut devenir collant - on parle de glycosylation. En résulte un enraidissement de l’articulation et une réduction de la mobilité.

Comme la plupart des autres symptômes du diabète, la capsulite rétractile peut donc, elle aussi, être causée par une glycémie constamment élevée.

Pour rappel, lorsqu’on souffre de diabète de type 2, notre pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline - voire plus du tout. Or, cette dernière joue un rôle essentiel dans la régulation de la glycémie. Lorsqu’on en manque, le taux de sucre dans le sang n’est plus contrôlé par notre organisme, ce qui augmente le risque de graves complications, telles que les maladies cardiaques ou un dysfonctionnement des reins. Mieux vaut donc être attentifs aux signes avant-coureurs.

Diabète de type 2 : quel traitement ?

Lorsqu’une capsulite est symptomatique d’un diabète, les deux maladies devront être prises en charge. Le traitement du diabète repose sur un ensemble de mesures, comme une alimentation contrôlée, la pratique régulière d’exercices physiques et la prise d’antidiabétiques oraux ou injectables, pour réguler la glycémie.

Il est notamment primordial de limiter les aliments à forte teneur en glucides, car ces derniers sont décomposés en sucre dans le sang assez rapidement, ce qui induit un pic de glycémie. Pour ce faire, on privilégie les aliments à faible index glycémique (55 ou moins), qui sont digérés plus lentement et provoque une augmentation du taux d’insuline plus faible et plus lente.

Capsulite de l’épaule : comment la soigner ?

Pour ce qui est de la capsulite, le traitement se fait en plusieurs étapes. D’abord, la réduction de la douleur, par la prise de médicaments anti-inflammatoires, voire l’infiltration de corticoïdes.

Une rééducation est également nécessaire, par des séances de kinésithérapie. Celle-ci combine une thérapie manuelle, des étirements, une correction posturale et différents exercices, nous expliquait Raphaël Delarue, masseur-kinésithérapeute, en septembre 2019. Une intervention chirurgicale peut être envisagée, lorsque les autres traitements ne suffisent pas.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Diabète
Source(s):

Frozen Shoulder, Diabetes.co.uk, 15 janvier 2019. 

Type 2 diabetes: The sign in your shoulder that could signal the chronic condition, Express, 20 janvier 2020.