Les médicaments contre le cholestérol ne sont pas toujours nécessaires

Le mauvais cholestérol (LDL) est fabriqué par l'organisme, mais provient aussi de certains aliments tels que les viandes grasses, le beurre, les laitages et les gâteaux. Si vous présentez un taux élevé de cholestérol, vous devez donc commencer par modifier votre alimentation. Limitez votre consommation d'aliments gras, d'alcool et de café. Privilégiez le poisson, les fruits, les légumes, les fruits secs (amandes, noix de cajou) et les fibres. Cuisinez de préférence avec de l'huile d'olive extra-vierge.

Les douleurs musculaires et l'hyperglycémie font partie des effets secondaires des statines

Certes efficaces, les statines sont pourtant souvent critiquées pour leurs risques, jugés parfois trop élevés par rapport aux bénéfices. Les effets indésirables les plus fréquemment associés aux statines sont bénins et sans gravité. Ils incluent les troubles digestifs, les maux de tête, la fatigue et les vertiges. Plusieurs études ont toutefois démontré que ces médicaments pouvaient entraîner de très graves lésions musculaires, parfois irréversibles. Les diabétiques qui prennent des statines doivent être surveillés de près, car il existe un risque d'augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Les plantes sont parfois préférées aux médicaments anticholestérol

La phytothérapie constitue une excellente alternative pour les patients qui préfèrent ne prendre aucun médicament. Les graines d'ispaghul (psyllium), les graines de lin, l'ail et l'avoine ont une propriété hypocholestérolémiante reconnue par la plupart des organismes de santé internationaux.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.