Cataracte : le traitement par opération au laser

La cataracte est une pathologie relativement fréquente qui est susceptible de toucher un œil ou les deux yeux (cataracte bilatérale). Cette affection oculaire est parfois extrêmement sévère, à l’image des cataractes totales qui limitent considérablement la vision. L’opération est alors indispensable, une intervention au laser étant désormais envisageable.

Publicité

6108646-inline-500x333.jpg© Istock

Traitement de la cataracte totale classique

Le seul traitement de la cataracte totale qui existe est d’ordre chirurgical. C’est un geste aujourd’hui extrêmement bien maîtrisé. Classiquement, l’objectif de l’opération est de retirer le cristallin après l’avoir fragmenté (à travers une sonde glissée dans une incision de moins de 2 mm). Il est ensuite remplacé par une lentille placée directement dans l’œil : l’implant intraoculaire. L’intervention est réalisée sous anesthésie locale, pratiquée à l’aide d’un collyre anesthésiant.

Publicité
Publicité

Traitement de la cataracte au laser

Depuis quelques années sont apparus des lasers extrêmement précis, les lasers femtoseconde. Ils permettent d'inciser, de découper la capsule antérieure et de fragmenter le noyau du cristallin sans avoir recours à une sonde à ultrasons. Son utilisation reste toutefois onéreuse et l’intervention plus longue. Mais le laser est également indispensable en cas de rechute de cataracte, c’est-à-dire lorsque la capsule postérieure du cristallin s’opacifie quelques mois ou années plus tard. On utilise dans ce cas un laser YAG qui envoie un faisceau qui pulvérise le centre de la capsule opacifiée et réalise une petite ouverture qui permettra la vue. Cette technique est simple, indolore, très rapide et extrêmement efficace.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X