Septicémie foudroyante : 3 causes

La septicémie est une infection généralisée provoquée principalement par une bactérie, parfois par un virus, un parasite ou un champignon. Depuis le lieu de l’infection appelé foyer septique, le germe responsable de l’infection rejoint le sang et est transporté jusqu’à d’autres organes.
femme médecin expliquant le diagnostic à sa patiente©IsTOCKIstock

Dans près d’un cas sur trois, la septicémie est foudroyante. Un ou plusieurs organes cessent de fonctionner, entraînant un choc septique potentiellement mortel.

Plaie mal soignée, cause fréquente de septicémie

Une blessure ou une plaie mal soignée est une porte d’accès souvent utilisée par les bactéries et autres germes pour pénétrer dans l’organisme. Normalement, le système immunitaire détecte ces corps étrangers et active ses défenses pour les combattre.

Cette activation provoque la formation de pus. Mais lorsque la lésion est mal soignée ou que le système immunitaire du patient est affaibli, les germes peuvent gagner le sang.

Infections pulmonaires, digestives, urinaires et dentaires

La septicémie foudroyante résulte parfois d’une infection des voies respiratoires (par exemple une bronchite ou une pneumonie) ou de l’appareil digestif (péritonite, appendicite), d’une inflammation d’un rein (néphrite) ou de la vessie (cystite).

Dans certains cas, le foyer septique se situe dans la cavité buccale et l’infection se déclare après des soins dentaires.

Risque de septicémie foudroyante en milieu hospitalier

La septicémie foudroyante est susceptible de survenir dans une clinique ou dans un hôpital, en particulier lorsque certaines règles d’hygiène ne sont pas respectées. Les germes peuvent pénétrer dans l’organisme par une sonde, un cathéter ou lors d’une ponction.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):