Cancer : qu'est-ce que le curage ganglionnaire ?

Publié le 08 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
En cas de cancer, vous entendrez parfois parler de curage ganglionnaire. Cela ne signifie pas pour autant qu’il y a un cancer des ganglions à proprement parler. Pourtant, il arrive qu’on retire les ganglions lymphatiques proches de la zone cancéreuse. C’est ce qu’on appelle le curage ganglionnaire.
Publicité

6749303-inline-500x333.jpg© Istock

Curage des ganglions

Le curage ganglionnaire est une intervention chirurgicale destinée à retirer un ensemble de ganglions lymphatiques. Cette opération peut être curative, si les ganglions contiennent des cellules cancéreuses, ou préventive, si les risques que des cellules tumorales s’y installent sont élevés. En effet, les ganglions lymphatiques sont chargés de filtrer la lymphe et celle-ci peut véhiculer des cellules cancéreuses issues du cancer initial. Un cancer du sein ou du poumon, par exemple, peut entraîner la formation d’une tumeur des ganglions axillaires (au niveau de l’aisselle). L’intervention consiste donc à retirer les ganglions cancéreux qui drainent la zone dans laquelle se trouve la tumeur.

Publicité
Publicité

Localisation des ganglions lymphatiques

Il existe plusieurs grands carrefours où se regroupent les ganglions lymphatiques. On peut ainsi procéder à différents types de curages ganglionnaires: le curage axillaire (de l’aisselle), le curage inguinal (au niveau de l’aine), le curage cervical (ganglions du cou), le curage pelvien (au niveau de l’abdomen). Le curage ganglionnaire permet aussi de s’assurer de la présence de cellules tumorales dans les ganglions lymphatiques et d’éviter les récidives.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X