Des substances chimiques dangereuses dans nos verres

La chaine de télévision britannique BBC a annoncé le 4 mars 2019 qu'e le site de vente en ligne Amazon retirait de la vente un ensemble de verres décorés car ils contiendraient de nombreuses substances cancérigènes.

 

Publicité

Plomb et cadmiu : voici les métaux lourds retrouvés sur des gobelets décorés à l’effigie de personnages de dessins animés. Le site de vente en ligne Amazon responsable de la vente de ces produits a retiré de sa plateforme britannique ces verres de marque Disney produit par l’entreprise Half Moon Bay, a annoncé la chaine de télévision lundi 4 mars 2019. Les substances ont été découvertes en quantité près du bord où le risque d’ingestion est le plus élevé. D’après le National Health Service (NHS), le système de santé britannique, le "cadmium, un métal toxique est associé à un risque de dommages aux reins et aux os et pouvant provoquer un cancer". D’autres peintures utilisées sur les verres des marques Tesco et The Range contiendraient également le cadmium mais aussi du plomb. Des analyses sont en cours afin de déterminer si les normes de sécurité de l’Union Européenne et du Royaume-Uni ont été respectées avant leur commercialisation.

Publicité
Publicité

Aucune de ces substances n’est interdite !

Amazon a déclaré dans un communiqué que "tous les vendeurs doivent suivre nos directives de vente et ceux qui ne le font pas seront passibles de poursuites, y compris la suppression éventuelle de leur compte".

Le docteur Andrew Turner, spécialiste en sciences environnementales à l’université de Plymouth (Royaume-Uni), qui a analysé tous ces verres, a déclaré à la BBC qu’il serait préférable de ne pas les donner à des jeunes enfants et qu’il s’abstiendrait également de les utiliser lui-même."Nous avons ces deux produits chimiques dans la plupart des objets en verre que nous testons" a-t-il ajouté dans une nouvelle étude du mars 2019 du journal Science of the Total Environment.

Il faut savoir qu’aucune de ces substances n'est interdite dans la peinture sur verrerie. Ce qui est particulièrement problématique et d’ordre de santé publique.

Quels sont les risques ?

L’Inserm explique qu’une intoxication au plomb ou scientifiquement le saturnisme correspond à une imprégnation excessive des individus, en particulier des enfants, au plomb. Cette substance est toxique pour l’organisme, même à faible concentration. Les chercheurs tentent aujourd’hui d’améliorer le dépistage des personnes les plus exposées et d’évaluer les mesures de protection afin d’identifier les plus efficaces.

Voici son effet sur la santé :

  • Chez le jeune enfant, l’effet le plus préoccupant d’une intoxication au plomb est la diminution des performances cognitives et sensorimotrices. Une plombémie de 12μg/L est associée à la perte d’un point de QI, et de nombreuses études épidémiologiques ont montré une association entre la concentration de plomb dans le sang et les performances à l’âge scolaire. Dès les faibles concentrations, le plomb altère également le développement d'un retard de croissance et sexuel du jeune enfant, son comportement et l’acuité auditive.
  • Chez la femme enceinte, le plomb altère le développement fœtal et le déroulement de la grossesse.
  • Chez les adolescents et les adultes, il augmente les risques de maladie rénale chronique et d’hypertension artérielle, altère la qualité du sperme et diminue la fertilité masculine.
La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X