Cancer du sein : qu'est-ce que le carcinome lobulaire infiltrant ?

Publié le 15 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Le cancer du sein peut revêtir plusieurs types histologiques en fonction des zones envahies. Son traitement et son taux de guérison en dépendent. La prévention et le dépistage sont des éléments essentiels au pronostic.
Publicité

6751733-inline-500x353.jpg© Istock

Quels sont les symptômes du carcinome lobulaire infiltrant du sein ?

Le carcinome lobulaire infiltrant du sein se développe aux dépens des glandes qui produisent le lait, et qui sont regroupées en lobules. Il est dit infiltrant quand il se propage aux tissus voisins, en opposition au carcinome "in situ" qui ne s'étend pas. Les symptômes sont peu marqués. On peut sentir une masse indurée à la palpation du sein. Celle-ci est indolore, son aspect est irrégulier. Lorsqu'elle est évoluée, l'aspect général du sein peut être modifié. Il faut également rechercher un ganglion axillaire du même côté.

Publicité
Publicité

Comment traiter un carcinome lobulaire infiltrant du sein ?

Lorsqu'un carcinome lobulaire infiltrant du sein est découvert, on pratique un bilan d'extension à la recherche de métastases ganglionnaires ou à distance (os, poumons, cerveau, foie). La plupart du temps, un traitement chirurgical est envisagé dans un premier temps. Si la tumeur est de petite taille et que le bilan d'extension est négatif, on peut se contenter d'enlever seulement la tumeur, en passant en zone saine. Sinon, on propose une mastectomie, avec curage ganglionnaire éventuel. La chirurgie peut être associée à de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. La surveillance doit être régulière et prolongée, en raison du risque de récidive.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X