Sommaire

La magnétothérapie, c'est quoi ?

La magnétothérapie, c'est quoi ?L'application d'aimants pour soigner le corps ne date pas d'hier. La magnétothérapie était déjà pratiquée pendant l'Antiquité. Cette technique se base sur le fait que certaines maladies proviennent d'un déséquilibre des champs magnétiques du corps qui affecte le fonctionnement biologique.
Les meilleurs aimants thérapeutique sont les aimants néodymes ou "terre rare". En les posant sur la zone du corps malade ou douloureuse, la puissance magnétique active la circulation sanguine. Le champ magnétique se diffuse dans le corps et interrompt le signal de la douleur entre un organe et le cerveau.

Que soignent les aimants ?

Que soignent les aimants ?Naturels et moins invasifs, les aimants peuvent être une alternative aux anti-inflammatoires et antalgiques. Pourquoi ? "Leur domaine de prédilection reconnu par de nombreuses études est leur action sur la circulation sanguine et la douleur, quel que soit son origine" explique Monique Vial, naturothérapeute. Si "tout le monde peut s'en servir et devenir son propre soignant", il faut néanmoins que l'origine de la douleur ait été diagnostiquée par un médecin avant.
Ce que ça soigne : "Tout ce qui est synonyme d’inflammation et de douleur" explique la naturopathe. Les aimants sont particulièrement recommandés en cas de douleurs musculaires et articulaires (arthrite, arthrose, rhumatismes…), de migraines, de mal de dos, ou pour empêcher un gonflement après un traumatisme. Permettant un rééquilibrage énergétique, ils sont parfois efficaces contre les troubles du sommeil.
Attention : Les aimants soulagent mais ne guérissent pas. Ils ne doivent pas remplacer un traitement prescrit par le médecin.

Comment les utiliser ?

Comment les utiliser ?

©www.aurismagnetic.com

Vous pouvez en mettre autant que vous voulez. La seule règle d’or : toujours les utiliser par paire. Pourquoi ? Parce qu’ils sont constitués d’un pôle Nord et d’un pôle Sud. Chaque pôle est nécessaire pour créer un pont magnétique qui soulage la douleur.
L’application : Mettre du sparadrap® sur la peau pour faire tenir les aimants. "Il faut mettre un pôle Nord contre la peau et un pôle Sud contre la peau à 5 ou 6 cm en face de l’autre" explique Monique Vial, naturopathe.
Le temps de pose : Au minimum 3 jours. Bien sûr on n’est pas obligé de rester allongé ou assis pendant ce temps. Il est en fait conseillé de beaucoup bouger pour faire travailler les articulations.
A noter : Si la méthode du sparadrap ne vous dit rien, il existe des textiles (genouillères, protèges poignets ou tibias…) vendus dans les boutiques spécialisées et qui contiennent directement des aimants.

Bien choisir ses aimants

Bien choisir ses aimantsN’importe quel aimant ne peut servir à des fins thérapeutiques. Les aimants nécessaires à votre mal sont disponibles dans des endroits spécialisés.
Où les trouver : Dans les pharmacies, les magasins bio ou les boutiques spécialisées en magnétothérapie. Certains médecins en prescrivent parfois.
Quelle puissance ? Leur efficacité dépend de leur qualité. "Pour le vérifier il faut faire attention à leur rémanence, c’est-à-dire leur puissance" explique Monique Vial, naturopathe. Pour calculer cette dernière, l’unité de mesure est le gausse. La crème de la crème des aimants sont les néodymes. Leur rémanence est égal à 12 200 Gauss. Les moins chères mais aussi les moins puissants sont les ferrites avec uen rémanence comprise entre 3000 et 3500 Gauss.
Quelle taille ? "Plus la zone de douleur est étendue, plus il est conseillé d’utiliser de gros aimants (15 ou 25mm de diamètre), ça évite d’en mettre plusieurs", conseille la naturopathe.

Bien entretenir ses aimants

Bien entretenir ses aimantsLes aimants c’est pour la vie, ou du moins une grande partie ! "Quel que soit la fréquence d’utilisation, les matériaux biotechnologiques ne s’altèrent pas" explique Monique Vial. Ils sont donc réutilisables à volonté, il y a juste le sparadrap à changer.
Comment les nettoyer ? Avec de l’eau savonneuse. "Surtout pas d’acétone ou d’alcool à 70°c, ce ne sont pas des jouets mais des outils thérapeutiques" avertie notre interlocutrice.
Lieux de rangement ? Aucune condition particulière. L'idéal est de les conserver dans leur boîte d'origine.

Les contre-indications

Les contre-indicationsLes aimants ne doivent pas être utilisés par :
- Les personnes ayant un pacemaker. "Le connecteur de l’appareil agissant déjà comme un aimant, en rajouter un autre pourrait dérégler le pacemaker" met en garde Monique Vial.
- Les femmes enceintes de moins de 3 mois : . La loi nous oblige à noter cette contre-indications qui ne repose sur aucun fondement", indique la naturopathe.

Une méthode non reconnue

Une méthode non reconnueMême si elle se répand de plus en plus, l'utilisation des aimants comme méthode thérapeutique n'est pas reconnue pas les autorités de santé. La Haute Autorité de Santé nous a indiqué "ne pas avoir encore réaliser d'évaluation sur la méthode". Pour la naturopathe, "c'est comme la phytothérapie. Certains médecins l'utilisent mais les autorités de ne veulent pas prendre de positions. C'est à eux de définir si leur effet est placebo ou pas". "Ils restent dans un sillon d'il y a un siècle et ne sont pas très novateur", ironise-t-elle. Au niveau européen, la reconnaissance de cette méthode comme thérapie alternative tend à changer.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.