Sommaire

Une huile essentielle correspond à l'essence de la plante, située dans la cuticule cireuse de ses poches épidermiques. La plupart du temps, celle-ci est extraite grâce à un processus de distillation à la vapeur d'eau, sauf pour les agrumes, où l'extraction à froid est privilégiée.

Dans la maison, les huiles essentielles sont généralement utilisées en diffusion, ou dans la confection de produits ménagers "homemade". Mais attention, certaines d'entre elles ne doivent jamais être inhalées. Une grande majorité ne doit pas non plus être appliquée pure sur la peau. On les dilue toujours dans une base neutre, telle qu'une huile végétale.

Très puissantes, les huiles essentielles nécessitent, en effet, de respecter quelques précautions d'usage. Renseignez-vous sur leurs éventuelles contre-indications et les possibles interactions médicamenteuses. Prenez garde, également, si vous avez des animaux de compagnie, pour qui l'inhalation de ces huiles peut s'avérer toxique ou irritante. Vous pouvez demander conseil à un médecin ou un pharmacien aromathérapeute, ainsi qu'à votre vétérinaire.

Bien choisir son huile essentielle

Vous pouvez acheter vos huiles essentielles dans des pharmacies spécialisées ou parapharmacies, des magasins bio ou des boutiques comme Nature et Découvertes, Résonances, Aroma Zone...

Certains spécialistes recommandent de choisir des huiles issues de l'agriculture biologique, et dont l'extraction a été réalisée sans solvant, pour qu'elles soient le plus pures et naturelles possibles. Vous pouvez notamment vérifier si un ou plusieurs labels figurent sur l'étiquetage : AB, BIO, ECOCERT, HEBBD, HECT, AFNOR...

D'autres indications doivent impérativement figurer sur l'étiquette d'une huile essentielle, pour garantir sa qualité :

  • le nom botanique de la plante, en latin et en français ;
  • le chémotype de l'huile essentielle, qui indique les molécules biochimiquement actives et majoritaires qui la composent ;
  • la partie de la plante utilisée (fleur, feuille, grain...) ;
  • les constituants principaux de l'HE.

En ce qui concerne leur conservation, sachez que les huiles essentielles ont tendance à s'oxyder en présence d'oxygène, de chaleur et de lumière, ce qui peut modifier leur composition. Elles doivent donc être conservées dans des flacons teintés, correctement fermés et stockées à une température comprise entre 20 et 25 °C. Une fois ouvert, le flacon se conserve entre 2 et 5 ans (moins longtemps pour les agrumes).

Désinfecter ses sols et plans de travail

Les huiles essentielles sont très efficaces pour désinfecter, tout en les parfumant, les surfaces carrelées ou émaillées.

En pratique : Nettoyez à fond vos sols et vos plans de travail avec de l’eau savonneuse - optez pour du "vrai" savon de Marseille, composé de 72 % d'huile d'olive, si possible. Puis rincez-les (en mettant des gants car les HE peuvent être irritantes pour la peau) avec une eau claire, additionnée d’une vingtaine de gouttes par œ litre de lavande vraie ou de thym à thymol. Émulsionnez bien ce mélange avant emploi, car les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles.

Prix indicatif : Lavande vraie 7 € (10 ml), thym à thymol 11 € (10 ml).

Nettoyer son réfrigérateur

Dans une cuisine, rien de pire qu’un réfrigérateur qui sent mauvais ! Les huiles essentielles peuvent désodoriser, mais aussi assainir et parfumer discrètement.

En pratique : Nettoyez votre électroménager avec de l’eau savonneuse. Au dernier rinçage, versez 4 à 5 gouttes d'huile essentielle de citron sur une éponge humide, que vous passerez sur les surfaces en contact avec l’alimentation.

Pour désodoriser : Versez 4 à 5 gouttes d'huile essentielle de citron ou de thym à thymol sur une pierre poreuse que vous déposerez ensuite à l’intérieur de votre réfrigérateur, jusqu’au prochain nettoyage.

Prix indicatif : Citron 5,50 € (10 ml), thym à thymol 11 € (10 ml).

Désinfecter sa salle de bains

Une hygiène parfaite et régulière est indispensable dans cette pièce, car microbes et champignons sont susceptibles d’y proliférer en raison de l’humidité qui y règne.

En pratique : Nettoyez vos surfaces avec des produits traditionnels, si possible bio. Puis versez dans l’eau de rinçage 5 à 6 gouttes d'huile essentielle de citron, de lavande vraie (ou officinale) ou d’eucalyptus radié.

Prix indicatif : Citron 5,50 € (10 ml), lavande vraie 7 € (10 ml), eucalyptus radié 4,50 € (10 ml).

Supprimer les mauvaises odeurs des toilettes

Il n’y a rien de pire pour les bronches que d’utiliser un spray désodorisant chimique, ultra-polluant et agressif, dans un réduit aussi petit que les toilettes.

En pratique : Posez, sur une étagère, ou sur le haut de la cuvette, une pierre poreuse sur laquelle vous verserez 1 à 2 fois par semaine 4 à 5 gouttes d'HE de cannelle de Chine, de citron, de pin sylvestre ou de lavande vraie (ou officinale), très désinfectante.

Pour la poubelle : Lavez et séchez votre poubelle, puis placez un coton imbibé de quelques gouttes d'huile essentielle de lavande vraie (ou officinale) que vous laisserez en place jusqu’au prochain nettoyage.

Prix indicatif : Cannelle de Chine 5 € (10 ml), citron 5,50 € (10 ml), pin sylvestre 6 € (10 ml), lavande vraie 7 € (10 ml).

Désodoriser et assainir ses tapis et moquettes

Vous êtes sensible ou allergique aux acariens ? Sachez que certaines huiles essentielles sont acaricides et aident efficacement à l’assainissement de l’air ambiant.

En pratique : Remplissez un verre de bicarbonate de soude, et ajoutez 10 gouttes d’HE d'arbre à thé, 10 gouttes de lavande vraie (ou officinale) et 10 gouttes de citronnelle. Mélangez bien. Répartissez sur la moquette et les tapis déjà aspirés, laissez agir 20-25 minutes, puis aspirez de nouveau.

Prix indicatif : Arbre à thé 6 € (10 ml), lavande vraie 7 € (10 ml), citronnelle 4 € (10 ml).

Purifier l’air de sa maison

Les huiles essentielles ne font pas que masquer les odeurs, elles favorisent la respiration et combattent les germes pathogènes. Elles aident ainsi à prévenir les épidémies ORL. Antibactériennes, antivirales et antifongiques, elles purifient l’air intérieur sans l’agressivité des produits de synthèse.

En pratique : Déposez 10 gouttes d’huile essentielle d'eucalyptus radié, de sapin baumier ou de citron dans un diffuseur d’huiles essentielles électrique 2 fois/jour, et laissez diffuser 10 min matin et soir. En revanche, évitez une diffusion dans la chambre juste avant le coucher.

Prix indicatif : Eucalyptus radié 4,50 € (10 ml), sapin baumier 9 € (10 ml), citron 5,50 € (10 ml).

Des HE antimites, fourmis et moustiques

En pratique : Pour vous débarrasser de nombreux insectes, diffusez une grande partie de la journée, à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles, un mélange de 10 gouttes de citronnelle, 10 gouttes de lavande vraie (ou officinale), 10 gouttes de géranium, et 10 gouttes de giroflier.

Attention cependant à ne pas respirer ces huiles toute la journée. Il est recommandé de ne pas excéder 30 minutes de diffusion à la suite. Vous pouvez donc alterner plusieurs diffusions de 20 à 30 minutes, entrecoupées de pauses d'une demi-heure à une heure.

Pour les mites : Vous pouvez aussi placer une petite pierre poreuse dans votre armoire, imprégnée de 4 à 5 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie. À renouveler une fois par semaine.

Prix indicatif : Citronnelle 4 € (10 ml), lavande vraie 7 € (10 ml), géranium 8 € (10 ml), giroflier 5 € (10 ml)

En finir avec les moisissures

Les moisissures sont néfastes pour l’organisme par leur présence excessive dans l’air et les spores qu’elles libèrent, responsables d’allergies respiratoires. Elles se développent surtout à cause de l’humidité.

En pratique : Déposez 10 gouttes d’HE d'arbre à thé ou de niaouli 2 fois/jour dans un diffuseur d’huiles essentielles électrique, et laissez diffuser 30 minutes matin et soir dans les pièces concernées.

En prévention : Aérez quotidiennement, utilisez des ventilateurs extracteurs afin d’évacuer l’humidité à l’extérieur, faites sécher le linge dehors. Dans l’idéal, l’humidité de l’air ne doit pas dépasser les 50 %. Achetez un hygromètre pour la mesurer.

Prix indicatif : Arbre à thé 6 € (10 ml), niaouli 6 € (10 ml).

Que diffuser chez soi en cas de maladie virale

Les huiles essentielles sont très efficaces pour soulager et soigner, mais aussi pour éviter la contagion, en particulier en cas de grippe, de bronchite, de rhume et autres infections ORL.

En pratique : Diffusez une grande partie de la journée, à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles électrique, un mélange composé de 3 ml (120 gouttes) d'huile essentielle de citron, 3 ml de ravintsara et de 3 ml d’eucalyptus radié. À renouveler pendant toute la période épidémique.

Comme évoqué précédemment, il est recommandé de ne pas excéder 30 minutes de diffusion d'huiles essentielles d'affilée. Vous pouvez donc alterner plusieurs diffusions de 20 à 30 minutes, entrecoupées de pauses d'une demi-heure à une heure.

À noter : Ces conseils sont également adaptés pour la grippe aviaire et la grippe A (porcine).

Prix indicatif : Citron 5,50 € (10 ml), ravintsara 9 € (10 ml), eucalyptus radié 4,50 € (10 ml).

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Remerciements à Danièle Festy, pharmacienne à Paris. - Ma Bible des huiles essentielles, Danièle Festy (éditions Leduc.s) - 100 réflexes huiles essentielles à respirer, Danièle Festy (éditions Leduc.s)

Du bon usage de l'aromathérapie - Les huiles essentielles qui soignent, Jacques Fleurentin, Editions Ouest-France. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.