Encéphalite du chat

L’encéphalite du chat peut, à l’instar de l’encéphalite chez l’humain, être d’origine virale ou, plus rarement, bactérienne. Elle peut également être consécutive à un cancer ou à un sida et les symptômes qui en découlent dépendent en grande partie de sa cause. Néanmoins, d’une façon générale, les symptômes retrouvés sont souvent les mêmes, à savoir une perte d’appétit et un grand abattement, une perte de coordination des mouvements et des vomissements. Dans certains cas, le chat peut même avoir des pertes de connaissance passagères et convulser. Il est également fréquent de retrouver de la fièvre (plus de 40 °C) et une hypersalivation.

Traitements de l’encéphalite du chat

Le traitement d’une encéphalite du chat bactérienne consiste à éliminer la bactérie responsable à l’aide d’antibiotiques. Dans les autres cas, il s'agit de traiter la cause et de soulager les symptômes: l’inflammation, les convulsions (avec des médicaments antiépileptiques), voire les œdèmes. On peut aussi envisager une intervention chirurgicale si un cancer est retrouvé. Toutefois, les encéphalites du chat consécutives à un sida ou à la péritonite infectieuse féline sont incurables puisque ces maladies ne connaissent pas de traitement à ce jour. Tout au plus est-il possible de soulager un peu l’animal à l’aide d’anti-inflammatoires et d’antalgiques.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.