< Retour à l'article

Seuls 42% des Français se sont adonnés au plaisir solitaire depuis le confinement

2/5
SUIVANTSeuls 42% des Français se sont adonnés au plaisir solitaire depuis le confinement

Seuls 42% des Français avouent s’être masturbé au moins une fois pendant le confinement, selon le sondage Ifop. "Une activité qui reste toutefois très genrée, puisque ce sont majoritairement les hommes (57%), qui sont plus nombreux à s’adonner aux plaisirs solitaires contrairement aux femmes (29%)", dévoile le sondage. 

L’insatisfaction semble être un facteur aggravant puisque 54% des personnes insatisfaites de leur vie sexuelle affirment avoir pratiqué la masturbation durant le confinement.

Il n'y a pourtant aucune raison de vous priver de ce plaisir en solitaire. Si la masturbation est taboue et souffre de nombreux préjugés, elle possède pourtant de nombreux bienfaits sur la santé. À commencer par ses bienfaits sur le moral. Comme lors d’un rapport sexuel, la masturbation entraîne la production d’endorphines par le cerveau. Surnommées "hormones du bonheur et du bien-être", elles favorisent le relâchement musculaire et l’apaisement. 

En outre, la masturbation peut également avoir une incidence sur vos risques de développer un cancer. L'hypothèse a été suggérée par des chercheurs australiens : des substances responsables du cancer de la prostate pourraient se développer à l’intérieur de la glande si l’homme n’éjacule pas régulièrement. Selon une étude publiée en 2017 dans la revue European Urology, les hommes qui éjaculent au moins 21 fois par mois réduisent de 33 % leur risque de développer un cancer de la prostate, par rapport à ceux qui n'éjaculent que 4 à 7 fois par mois. 

Sources

Le confinement… ciment pour le couple ?, Sondage Ifop pour Charles.co

La sexualité entraîne une augmentation de l'humeur et du sens de la vie sans aucune preuve de sens inverse: une enquête journalière, Emotion, 2018

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.