Allergies : les aliments qui tuent

Choc allergique : que faire ?

Choc allergique : que faire ?Lorsqu’un patient est diagnostiqué comme ayant une allergie grave, il doit être automatiquement doté par le médecin d’une trousse d ‘urgences contenant :- Un bronchodilatateur (type ventoline) en cas de crise d’asthme - Un antihistaminique pour contrer une réaction légère (urticaire ou œdème léger)- Des corticoïdes : pour soigner les crises d’urticaire et d’asthme - Un stylo injectable d’adrénaline : en cas d’œdème grave avec asphyxie ou en cas de choc anaphylactique.

Un patient allergique doit informer son entourage. En cas de crise, l’entourage doit savoir où se trouve la trousse de secours et comment l’utiliser. Attention : Suite à un choc anaphylactique, il est nécessaire de rester sous surveillance médicale pendant 24h car le choc allergique peut se reproduire (l’allergène peut rester dans le sang jusqu’à 24h après l’ingestion).

A noter : La fréquence des chocs anaphylactiques augmente avec l’âge, et est légèrement plus répandue chez l’homme que chez la femme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :