3 huiles essentielles contre le rhume des foins

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa rhinite allergique saisonnière, plus communément appelée rhume des foins, entraîne chez 10 à 20 % d'entre nous des manifestations typiques, de l'écoulement nasal aux démangeaisons de la gorge. Pour les soulager, des traitements du rhume des foins à base d'huiles essentielles existent.
Sommaire

Le rhume des foins est la forme saisonnière de la rhinite allergique. Il est généralement provoqué par les pollens diffusés par le vent, mais les moisissures, les acariens ou les poils d'animaux peuvent aussi être en cause. Cette allergie survient généralement quelques semaines par an, à la même période. Ses principaux symptômes sont :

  • des écoulements nasaux clairs et abondants ;
  • des éternuements ;
  • une sensation de nez bouché ;
  • des irritations au niveau des yeux.

Si la rhinite allergique n'est pas grave, elle peut s'avérer handicapante au quotidien, entraînant notamment une fatigue, des maux de tête ou des difficultés à se concentrer. Il existe, heureusement, des solutions naturelles pour soulager ses symptômes. Notamment les huiles essentielles.

Les huiles essentielles, efficaces contre la rhinite allergique

Pour combattre les symptômes de la rhinite allergique, il convient d'utiliser des huiles essentielles aux propriétés antiallergiques, anti-inflammatoires, antihistaminiques et décongestionnantes, notamment pour traiter l'irritation des yeux, le nez bouché ou qui coule, ou encore la toux allergique.

Vous pouvez ainsi vous tourner vers les huiles essentielles de poivre noir, de tanaisie, de camomille matricaire, de sapin baumier, etc. Ces huiles apaisent les muqueuses irritées et enflammées par l'allergie au quotidien, tout en soulageant les sensations de "démangeaisons" nasales très désagréables. Zoom sur trois huiles essentielles, très efficaces.

L'huile essentielle d'Eucalyptus radié en cas de rhume des foins

L'huile essentielle d'Eucalyptus radiata est un remède naturel couramment employé pour traiter les bronchites et sinusites. Elle s'avère utile dans le cas des rhinites allergiques en raison de ses vertus immunomodulantes, anti-inflammatoires et décongestionnantes.

Elle peut également s'utiliser en traitement préventif, mais dans ce cas il est préférable de consulter un professionnel de l'aromathérapie pour obtenir une posologie adaptée.

Mucolytique, cette huile essentielle fluidifie le mucus

S'il existe plus de 700 variétés d'eucalyptus, répandues sur le pourtour méditerranéen, seules 15 d'entre elles fournissent une essence de qualité, extraite de ses feuilles. Cette dernière est antiseptique, et neutralise les germes au niveau des voies respiratoires. Elle est aussi mucolytique, c'est-à-dire qu'elle fluidifie le mucus, et facilite ainsi la respiration, expliquent le Dr Simeca et le Dr Tétau dans l'ouvrage Votre santé par les huiles essentielles (éditions Alpen).

Matin et soir, faites une inhalation d'environ 15 minutes, en mélangeant 3 à 4 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus radié dans 250 ml d'eau bouillante. Placez votre visage au-dessus du bol, une serviette sur la tête, et respirez les vapeurs qui se dégagent du mélange.

L'huile essentielle de Ravintsara pour soulager les symptômes du rhume des foins

L'huile essentielle de Ravintsara se révèle efficace dans le traitement du rhume des foins, en particulier dans une synergie avec l'huile essentielle d'Estragon : un mélange d'une goutte de chaque dilué dans de l'huile végétale, à appliquer deux fois par jour sur les sinus avec l'accord d'un médecin.

Vous pouvez également appliquer 2 gouttes d'HE de Ravintsara mélangées à 2 gouttes d'HE d'Eucalyptus radié sur le thorax, quatre fois par jour maximum chez l'adulte, afin de dégager la congestion nasale. Diluez les huiles essentielles dans une huile végétale avant application.

Les propriétés du Ravintsara agissent en effet sur les symptômes de la pollinose, tels que l'écoulement nasal, tout en étant calmantes. Cette huile essentielle est extraite des feuilles de Cinnamomum camphora - ou camphrier.

Dessin : Cinnamomum camphora

Dessin : Cinnamomum camphora© Creative Commons

© CC - Auteur : Franz Eugen Köhler, Köhler's Medizinal-Pflanzen - Licence : domaine public - Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cinnamomum_camphora_-_K%C3%B6hler%E2%80%93s_Medizinal-Pflanzen-181.jpg?uselang=fr

L'huile essentielle d'Estragon, le remède express

La rhinite allergique saisonnière nécessite souvent une solution rapide et efficace, en particulier lors d'une exposition forte et soudaine aux pollens, due au vent. Dans ces circonstances, appliquer une goutte d'huile essentielle d'Estragon sur un mouchoir est un traitement de choix pour éloigner les manifestations désagréables.

"Le simple fait de respirer cette huile essentielle peut suffire à arrêter une crise", précisent Corinne Lalo et Michèle Bontemps dans le guide Se soigner sans médicaments de A à Z (Leduc.s éditions).

Des huiles essentielles en spray contre les allergies

Parmi les solutions express, on peut citer les sprays pour le nez. Des synergies d'huiles essentielles sont aujourd'hui vendues sous cette forme, ce qui est très pratique pour soulager rapidement les symptômes de l'allergie. N'hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien pour choisir le bon spray décongestionnant, afin de nettoyer et déboucher votre nez efficacement.

Huiles essentielles : les contre-indications à connaître

Tout d'abord, il est important de rappeler que l'huile essentielle s'utilise rarement pure. Avant de l'appliquer sur la peau, on la dilue dans une huile végétale neutre. Même diluée, il ne faut en aucun cas l'appliquer dans les yeux ou sur les paupières.

En outre, les huiles essentielles ne se mélangent pas à l'eau. En cas d'utilisation par voie orale, on la mélange à un excipient adapté (lait de vache ou végétal, yaourt, crème fraîche...). Par ailleurs, on évite l'utilisation d'huile essentielle par voie orale chez les enfants de moins de 10 ans. La prise orale est également interdite chez les personnes qui présentent un ulcère à l'estomac.

De manière générale, l'usage d'huiles essentielles sur les enfants de moins de 7 ans est fortement déconseillé sans avis médical, de même que chez les femmes enceintes ou allaitantes, qui ne doivent en aucun cas les utiliser sans avoir consulté un médecin. Avant d'utiliser une huile essentielle, informez-vous toujours sur ses contre-indications, ou les possibles interactions avec certains médicaments.

Attention : les huiles essentielles ne constituent qu'un traitement symptomatique du rhume des foins, mais ne permettent pas d'éradiquer définitivement ce dernier. "Une consultation chez un allergologue peut être recommandée pour se débarrasser définitivement de la rhinite allergique, par une désensibilisation", précise le Dr Della Valle, médecin généraliste.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Della Valle, médecin généraliste, pour sa relecture attentive. 

Votre santé par les huiles essentielles, Dr Daniel Simeca et Dr Max Tétau, éditions Alpen. 

Se soigner sans médicaments de A à Z, Corinne Lalo et Michèle Bontemps, éditions Leduc.s santé poche. 

Les huiles essentielles pour les nuls, Elske Miles, First éditions.