Pourquoi vous ne devez pas laisser le riz à température ambiante

Comme tout aliment, le riz doit être bien conservé après cuisson pour éviter le développement de bactéries responsables d'intoxications. La nutritionniste anglaise Fiona Hunter rappelle qu'il est important de le mettre rapidement au réfrigérateur.

Publicité

© Adobe StockUne fois encore, vous avez eu la main lourde sur la quantité de riz à cuire ? Si vous pouvez garder l'excédent pour le prochain repas, "vous devez faire attention à bien le stocker" prévient la nutritionniste anglaise Fiona Hunter sur le Dailymail.com. Il faut le laisser refroidir puis le mettre rapidement au réfrigérateur pour qu'il ne vous rende pas maladie par la suite. "Le riz non cuit peut contenir des spores d'une bactérie appelée Bacillus cereus* qui peuvent survivre lorsque le riz est cuit et provoquer une intoxication alimentaire, explique la spécialiste.Si le riz reste à température ambiante après sa cuisson, les spores peuvent se transformer en bactéries." Il s'en suit alors la production de toxines qui peuvent être responsables de vomissements et/ou de diarrhées. Elle conseille idéalement ne pas attendre plus d'une heure avant de mettre le riz au réfrigérateur et de l'y laisser 24 heures au maximum. Il pourra ensuite être réchauffé (en une seule fois de préférence). S'il est trop chaud au moment de le mettre au réfrigérateur, vous pouvez le séparer en plusieurs boîtes à conversation pour le faire refroidir plus vite.

Publicité
Publicité

Cuire le riz avec beaucoup d'eau

Dans une récente étude, le chercheur irlandais Andy Meharg a démontré que la meilleure cuisson pour le riz était à la créole. Plus le riz serait cuit dans un grand volume d'eau - à l'inverse de la cuisson pilaf - moins il serait chargé en arsenic. Un composé chimique qui peut rester dans les rizières inondées pendant des décennies et contaminer le riz. Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), le riz contient 10 fois plus d’arsenic que tous les autres aliments. Autre bonne astuce : laisser tremper le riz toute une nuit avant de le cuire permettrait d’éliminer une grande partie de ce poison.

*Bacillus cereus est responsable de toxi-infections caractérisées par des symptômes diarrhéiques et d’intoxinations se traduisant par des symptômes émétiques. Les maladies à symptômes émétiques sont causées par l’ingestion d’une toxine, le céréulide, produite dans l’aliment au cours de la croissance de B. cereus. Toutes les souches de B. cereus n’ont pas la même capacité à provoquer des symptômes diarrhéiques, certaines étant même utilisées comme probiotiques.

>> 7 erreurs à éviter quand vous faites cuire du riz

>> Riz Basmati : 5 choses à savoir avant d'en acheter

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X