Le racisme détectable par scanner ?

scanner, cerveau, racistesscanner, cerveau, racistes

Démasquer les personnes aux préjugés racistes en analysant leur cerveau, c'est l'étonnante trouvaille de psychologues genèvois. D'après leur expérience, une personne raciste perçoit les couleurs différemment au niveau cérébral. Les chercheurs ont montré des images de visages aux types caucasiens et sub-sahariensaux à des volontaires. Ils ont alors observé que quand ils regardaient la photo d'une personne de couleur, ils présentaient une réaction particulière de l'aire fusiforme, la zone du cerveau qui nous permet de reconnaître les visages. Cette réaction pourrait être repérer par scanner. "Même si ces résultats sur les biais racistes sont intéressants d'un point de vue comportemental et sociétal, notre capacité à prédire le racisme d'un individu uniquement grâce à ses données cérébrales demeure assez limitée" tempère Elisabeth Phelps, psychologue en charge de cette étude. Les résultats restent quand même étonnants !

Source : Tobias Brosch, Elizabeth Phelps, Implicit Race Bias Increases the Differences in the Neural Representations of Black and White Faces, Psychological Science, 17 janvier 2013.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):