Hôpital : un rapport confirme l'apprentissage des touchers vaginaux sur les patientes endormies

Selon le Figaro Santé un rapport a été remis à la Ministre de la Santé confirmant l'apprentissage des touchers vaginaux pendant des opérations sur des patientes endormies qui ne sont pas au courant dans les hôpitaux de France.
Fotolia

En février dernier Medisite rapportait l'enquête de Metronews révélant que les étudiants en médecine s'exerceraient aux touchers vaginaux sur des patientes endormies sans leur consentement. La pratique qui avait fait polémique est maintenant confirmée par un rapport remis à la Ministre de la Santé écrit pas Jean-Pierre Vinel, doyen des facultés de médecine. Selon le F igaro Santé, ce dernier affirmerait que ces touchers vaginaux sont effectués sans demander l'avis à la patiente dans 20 à 33% des cas.

3 mesures pour stopper ces "pratiques illégales"

Après avoir lu ce rapport, la Ministre de la Santé annonce dans un communiqué rapporté par le Figaro santé qu'elle "condamne avec une extrême fermeté ces pratiques illégales". En conséquences, elle annonce la mise en place de trois mesures : une enquête pour identifier et punir les établissements qui les pratiquent, un rappel aux directeurs des hôpitaux sur le droit des patients et la mise en place de système de simulation d'ici 2017 pour apprendre aux internes le toucher vaginal.

Vidéo. Faux infirmiers de l'hôpital Tahnn : ouverture d'un procès

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Santé au quotidien