"Naturel ne veut pas dire sans danger". C'est le titre du nouveau communiqué des autorités sanitaires des médicaments britanniques (Medicines and Healhtcare products Regulatory Agency) qui met en garde contre un remède chinois vendus sur internet de plus en plus populaire auprès des patients atteints de psoriasis ou d’eczéma.

Un composant qui augmente le risque cardiaque

Après avoir mené plusieurs études sur la composition de cette crème à base de Yiganerjing les chercheurs ont découvert qu'elle contiendrait une trop forte dose de clobetasol propionate, un corticostéroïde topique uniquement disponible sur ordonnance et deux antifongiques qui augmenteraient le risque cardiaque. Le problème que c'est face à la popularité de cette crème de plus en plus de personnes cherchent à se la procurer illégalement sur la toile. Le gouvernement britannique annonce avoir fait son possible pour retirer cette crème de la vente en ligne, mais craint que certains patients parviennent quand même à se la procurer.

"Les cortocisteroïdes doivent être uniquement prescrits par un médecin qui assure le suivi du patient derrière", explique les autorités sanitaires britanniques dans le Dailymail. "Ils peuvent augmenter la résistance à certaines bactéries rendant la protection de la peau contre certaines inflammations impossible sur du long terme en particulier chez les enfants et les bébés".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.