Cancer : les 10 signes les plus fréquents après 50 ans

Publié le 05 Février 2015 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Toux persistante, troubles urinaires, grains de beauté... Une étude britannique révèle les 10 symptômes qui se transforment le plus fréquemment en cancer et doivent pousser à consulter un médecin.
Publicité
Cancer : les 10 signes les plus fréquents après 50 ans

Une personne sur deux présentant un signe cancérigène ne le soumettrait pas à un examen médical, rapporte un sondage de l'Association britannique de recherche contre le cancer. Ces changements de l'organisme sont minimes mais doivent être pris au sérieux quand ils persistent. Pour y sensibiliser la population, l'association a établi un classement des 10 symptômes qui font parties des signes pouvant être révélateurs de cancer, après avoir mené une étude auprès de 1700 personnes âgées de plus de 50 ans.

Publicité

Une toux persistante et la voix enrouée : elle peut être le signe d'un cancer du poumon.L'apparition ou le changement de couleur d'un grain de beauté : c'est l'un des symptômes du cancer de la peauUn soudain dérangement des intestins : peut alerter sur un cancer des intestinsUne plaie qui ne cicatrise pas dans la bouche : elle peut alerter sur un cancer de la boucheDes régurgitations : peuvent alerter sur un cancer de l’œsophageDes troubles urinaires : sont l'un des symptômes du cancer de la vessie ou de la prostate chez l'homme. Une grosseur qui apparaît n'importe où : beaucoup de cancers commencent comme çaUne douleur inexpliquée : peut correspondre à plusieurs type de cancerUn saignement sans aucune raison apparente : Il peut être le signe d'un cancer des intestins, du col de l'utérus ou de la vulve.

Publicité

Une perte de poids soudaine : peut être causée par un cancer

Avec cette étude, les chercheurs tiennent à rappeler l'importance de dépister un cancer au plus tôt afin qu'il soit pris en charge le mieux possible. Attention cependant à ne pas paniquer trop vite. Si les symptômes persistent, il est conseillé de consulter. Mais ils peuvent aussi correspondre à d'autres affections moins graves.

Vidéo. Le cancer de la prostate

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X