© FotoliaLes anticoagulants sont souvent prescrits pour limiter le risque d'AVC chez certains patients à risque. Leur but étant de rendre le sang plus épais, les chercheurs du British Journal of Clinical Pharmacology ont décidé d'étudier plusieurs formes de ses médicaments afin de vérifier d'éventuelles risques d'effets secondaires sérieux. Résultat ? Il semblerait que certains d'entre-eux augmentent en effet le risque de crises cardiaques.

2 anticoagulants oraux direct en cause

En tout, 30 146 patients sous anticoagulants ont participé à cette étude. Les chercheurs rapportent un risque accru pour les personnes prenant les deux anticoagulants oraux direct : Dabigatran (Pradaxa®) et Rivaroxaraban (Xarelto®) par rapport à ceux à qui on avait prescrit des réducteurs de vitamine K comme la warfarine (Coumadine®). Il est apparu que ce risque était également plus élevé chez ceux prenant régulièrement de l'aspirine. Pour l'instant les chiffres n'étant pas assez concluants, les scientifiques souhaitent faire plus d'études car l'usage des anticoagulants oraux direct augmente de plus en plus au sein de la population.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Vidéo : AVC les symptomes qui doivent alerter

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.