Sommaire

Trop de phtalates cancérigènes dans les rideaux en plastique

3 raisons de bannir le rideau de douche© Adobe StockOn peut le changer selon ses goûts, il est rapide à nettoyer et surtout moins cher qu'une paroi vitrée en plexiglas. Mais le rideau de douche n'est pas sans danger. Les rideaux de douche en chlorure de polyvinyle souple, plus communément appelé vinyle ou PVC, pourraient même être cancérigènes.

En 2008, une étude menée par des chercheurs américains du Center for Health Environment and Justice (CHEJ), a suggéré que les rideaux de douche en PVC, pourraient répandre des quantités importantes de composés organiques volatiles (COV) dont les phtalates. Pour cette étude, ils ont analysé cinq rideaux de douche de plusieurs marques différentes vendus dans le commerce.

Quels sont les risques ? Les phtalates sont reconnus comme de puissants perturbateurs endocriniens, même à faibles doses. Selon le Portail d'informations des publics Cancer Environment : "Le rôle des phtalates est controversé dans la survenue de cancers, notamment tumeurs du foie ou des testicules (Afsset, Inserm 2008). On les trouve dans pratiquement tous les articles en PVC, donc dans de nombreux produits du quotidien comme les ballons, les nappes, les rideaux de douche, les colles, etc." Mais les risques ne s'arrêtent pas là, ils sont également suspectés de causer des dommages au système nerveux central, à l'appareil reproductif et au système respiratoire.

Quelle solution ? Pas la peine d'investir dans une installation coûteuse, les autorités de santé recommandent de choisir des rideaux en coton biologique, en polyester ou en nylon, car ils sont sans danger.

Attention aux moisissures toxiques en bas du rideau

3 raisons de bannir le rideau de douche© Adobe StockLe problème avec les salles de bain c'est qu'elles sont généralement mal aérées, voire pas du tout. Du coup, le taux d'humidité augmente. Mélangé à la chaleur de la pièce et à la saleté, cela favorise l'apparition de moisissures. Et pour ça, les rideaux de douche -en particulier en plastique- sont de véritables nids à microbes. Regardez bien le bas de votre rideau de douche, après quelques mois d'utilisation, mélange de saleté, de savon et de sécrétions du corps se sont accumulés dessus et des traces jaunes ou blanches peuvent y apparaître. C'est signe qu'il y a de la moisissure dessus.

Quel est le risque ? Les moisissures en milieu humide peuvent libérer des spores et parfois des substances toxiques appelées mycotoxines, selon une étude de l'Assurance maladie. Sur du long terme et en forte quantité elles peuvent avoir plusieurs risques :

Des troubles respiratoires : des infections du type rhume, rhinopharyngite...

Des allergies : "L'organisme réagit face à la présence d'un allergène par une défense immunitaire inappropriée", explique l'Assurance maladie. Cela peut entraîner des troubles de types rhinite, conjonctivite ou rhume des foins.

Des effets toxiques : intoxication alimentaire, botulisme... peuvent être causés par les mycotoxines.

Cancer : le papillomavirus pourrait se développer à cause de l'absorption de mycotoxines.

Quelles solutions ? Tout d'abord découpez votre rideau de douche pour qu'il ne traine pas dans la baignoire ou la douche. Ensuite sortez-le de la baignoire pour le laisser sécher correctement après chaque douche. Lavez-le régulièrement (une fois par semaine) avec du bicarbonate de soude s'il est en PVC ou à la machine s'il est en tissu (la matière la plus recommandée par les autorités sanitaires).

L'odeur des rideaux en plastique neuf mauvaise pour la thyroïde

3 raisons de bannir le rideau de douche© Adobe StockL'odeur du rideau de douche neuf ne vous dérange pas ? Elle devrait. Ce parfum de plastique tout juste déballé qui envahit votre salle de bain n'est pas bon pour la santé. Des chercheurs du Centre pour la santé, l'environnement et la justice, une ONG américaine, se sont justement intéressés à cette fameuse odeur afin de voir ce qu'elle cachait.

Après étude, il est apparu que les rideaux de douche en chlorure de polyvinyle (PVC) libéraient des substances chimiques volatiles dans la pièce. Un constat effectué après avoir analysé la composition de plusieurs rideaux en PVC vendus par cinq sociétés américaines différentes. 28 jours après le début de l'étude, les chercheurs ont détecté 108 composés organiques volatiles libérés par les rideaux de douche. Parmi eux : le toluène, l'ethylbenzène, le méthyl isobutyl cétone, le xylène, l'acétophénone et le cumène. Ces derniers sont considérés comme des polluants par l'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine.

Quels risques ?Une étude de l'American Medical Association en 2013 a analysé les échantillons d'urine de 130 femmes ayant accouché prématurément contre 352 autres. Les chercheurs expliquent avoir découvert "un lien significatif entre une exposition à des phtalates pendant la grossesse et des naissances prématurées, ce qui conforte de précédentes observations en laboratoire et les résultats d'études épidémiologiques". Dans le rapport d'étude, les scientifiques rappellent également le risque déjà souligné de perturbation hormonale à cause de l'exposition aux phtalates pouvant dérégler la thyroïde.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Study: PVC Shower Curtains Potentially Toxic par des chercheurs américains du Center for Health Environment and Justice (CHEJ)

Preterm Birth Risk Increases for Pregnant Women Exposed to Phthalates de l'American Medical Association en 2013 

Une étude de l'Assurance maladie

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.