Indigestion ou intoxication alimentaire : la différence

Maux de ventre, nausées et vomissements, si l’indigestion et l’intoxication alimentaires ont des symptômes communs, leur origine et la façon de les combattre divergent. D’où l’importance de bien les distinguer.

Publicité
Publicité

6438444-inline-500x333.jpg© Istock

L’intoxication alimentaire : les symptômes

L’intoxication alimentaire est due à la consommation d’un aliment avarié, contaminé par des bactéries (staphylocoques, salmonelles, toxine botulique). Les symptômes n’apparaissent pas forcément immédiatement après l’ingestion de nourriture avariée et se traduisent par des maux de ventre, des nausées et vomissements. Parfois des diarrhées et une fièvre modérée sont aussi de la partie. En cas de suspicion d’intoxication alimentaire, il convient de consulter son médecin et, si possible, de lui apporter un échantillon du repas pour analyses.

Publicité

L’indigestion alimentaire : les symptômes

Comme le dit son nom, l’indigestion est la manifestation d’une difficulté de l’estomac à digérer. Ce problème de digestion apparaît rapidement suite à un repas trop riche car trop gras, trop copieux, trop épicé, trop sucré et/ou absorbé trop rapidement. En pareil cas, la personne souffre de maux de ventre, de ballonnements, de crampes d’estomac, accompagnés de nausées et de vomissements. Les vomissements dans ce cas précis apportent généralement un vrai soulagement.

Publicité

Ce mal-être est sans gravité et va disparaître en quelques heures en laissant le système digestif se reposer. On mettra donc la personne à la diète pendant un jour ou deux, le temps que son organisme récupère de ces excès.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité