Le traitement des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes sont très fréquentes et peuvent provoquer des crises douloureuses sévères, accompagnées de saignements parfois abondants. Elles touchent également les hommes et les femmes. Plusieurs types de traitements, médicamenteux et chirurgicaux, existent pour soulager les crises.

Publicité
Publicité

5854385-inline-500x332.jpg© Istock

A quoi correspond la crise hémorroïdaire ?

Les hémorroïdes correspondent à des varices situées au niveau de l'anus et du rectum. La crise hémorroïdaire est provoquée par l'engorgement de celles-ci et entraîne une surpression sanguine qui donne des douleurs ano-rectales très invalidantes. Elle peut s'accompagner de saignements au moment de la défécation. Il s'agit de sang très rouge. Les hémorroïdes internes provoquent également des démangeaisons. Les crises sont favorisées par la constipation contre laquelle il faut lutter par un régime adapté et, éventuellement, des laxatifs.

Publicité

Comment traiter les hémorroïdes internes ?

La crise hémorroïdaire est traitée par des médicaments phlébotoniques à fortes doses et des crèmes anesthésiantes locales. On peut associer des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager la douleur. La lutte contre la constipation est primordiale. Parfois, si les hémorroïdes sont trop volumineuses ou se thrombosent (c'est-à-dire qu'elles se bouchent), un traitement chirurgical peut s'avérer nécessaire. Le chirurgien pratique l'ablation des hémorroïdes. On peut également proposer la sclérose ou l'électrocoagulation pour éviter la récidive des crises hémorroïdaires.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité