La transplantation du cœur artificiel : comment ça se passe ?

La transplantation du cœur artificiel : comment ça se passe ?

Lors d'une insuffisance cardiaque, quand le cœur ne peut plus remplir son rôle malgré les traitements médicamenteux, il faut le remplacer. Le cœur à l'origine de la greffe peut être prélevé sur un donneur compatible. Plus récemment, une prothèse artificielle a été conçue afin d'effectuer le travail d'un cœur naturel. Comment se déroule la greffe de ce nouveau cœur technologique ?

Publicité
Publicité

Greffe du cœur artificiel : la circulation extracorporelle

Pour permettre de perfuser en continu l'organisme pendant l'opération, une circulation extracorporelle est mise en place. C'est une pompe extérieure, couplée à un oxygénateur, qui pompe le sang à la place du coeur. Le cœur malade est alors prélevé, mais le chirurgien cardiaque laisse les oreillettes en place.

Publicité

Greffe du cœur artificiel : une nouvelle pompe

Le cœur artificiel est alors mis en place et jouera le rôle des ventricules. Il est suturé aux oreillettes naturelles restées intactes et les vaisseaux sanguins qui conduisent le sang au cœur sont aboutés à la prothèse. Les médicaments qui accompagnent la greffe du cœur artificiel La composition des matériaux du cœur artificiel permet normalement une bonne compatibilité avec les globules rouges. Ces biomatériaux sont d'origine bovine. Cependant, par précaution, des anticoagulants sont prescrits pour éviter tout risque de caillot. Bien que le risque hémorragique des anticoagulants puisse aussi compliquer la convalescence, il sera peut-être possible, à terme, de se passer de ces traitements.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité