Contraception naturelle : savoir repérer la période d'ovulation

Contraception naturelle : savoir repérer la période d'ovulation

De nombreuses femmes souhaitent éviter les méthodes hormonales et privilégient, de fait, la contraception naturelle. Derrière ce qualificatif se cache l'ensemble des techniques visant à identifier les jours les plus fertiles du cycle menstruel, autrement dit la période d'ovulation.

Publicité
Publicité

Contraception : la prise de température

Cette méthode de contraception sans hormones s'appuie sur les fluctuations de température subies par le corps de la femme tout au long du cycle menstruel, et plus précisément, au cours du pic ovulatoire. Il faut en effet savoir que la température corporelle augmente légèrement au cours de l'ovulation. Pour détecter cette variation, il est nécessaire de prendre sa température tous les matins avant de se lever.

Publicité

Contraception : l'observation de la glaire

La glaire cervicale sécrétée par le col utérin constitue également un indicateur relativement fiable pour repérer la période de l'ovulation. A cette étape spécifique du cycle menstruel, les sécrétions revêtent une texture, une abondance et une viscosité particulières qui peuvent être facilement identifiées. Mais il faut néanmoins noter que de nombreux paramètres sont également susceptibles de modifier la glaire cervicale, rendant cette méthode de contraception naturelle aléatoire.

Contraception : la méthode Ogino

Publicité
Cette méthode de contraception est basée sur le calcul des cycles afin de repérer les jours les plus fertiles au cours desquels il faut éviter d'avoir des rapports sexuels non protégés. Cette technique est principalement indiquée chez les femmes possédant un cycle régulier. Mais le moment précis de l'ovulation étant imprévisible, la méthode de contraception Ogino présente, à ce titre, un faible pourcentage d'efficacité.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité