10 médicaments qui dérèglent la thyroïde

Certains médicaments peuvent perturber le fonctionnement de la thyroïde en entraînant une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie. Medisite vous donne la liste de ceux dont il faut se méfier avec les explications du docteur Alain Scheimann, endocrinologue.

Publicité

Coeur : l’amiodarone, un médicament riche en iode

Parmi les médicaments fréquents pouvant causer un dérèglement de la thyroïde : l’amiodarone, prescrite notamment contre les troubles du rythme cardiaque.
Publicité

L’explication de l’endocrinologue : "L’amiodarone contient de l’ iode et peut donc perturber la thyroïde", révèle le docteur Scheimann. En effet, la glande thyroïde fixe l’iode pour fonctionner. Mais quand cet élément est en excès, et que la glande continue de le fixer, il peut en perturber le fonctionnement. "L’amiodarone pourra entraîner une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie selon l’existence ou non d’une maladie de cette glande (nodule, thyroïdite, maladie de Basedow). En pratique, un dosage perturbé de la thyréostimuline (TSH) impose l’avis d’un endocrinologue", précise le docteur Alain Scheimann.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité