Polype nasal : l'opération au laser

Polype nasal : l'opération au laser©iStock

Le polype nasal est une tumeur bénigne qui apparaît dans l’une des fosses nasales. Il est généralement sans gravité, mais peut entraîner une sensation de gêne et des difficultés à respirer. Lorsque les traitements médicaux échouent, l’opération du polype nasal est envisagée. Le laser constitue cependant une bonne alternative à la chirurgie, car il est moins agressif.

Publicité
Publicité

Le laser, une technique non invasive efficace contre les polypes nasaux

Le principal avantage du laser est qu’il permet de détruire le polype nasal sans traumatisme. Il évite par ailleurs la prise de corticoïdes pendant une trop longue durée et réduit le risque de complications graves (méningite, hémorragie, cécité). Cette technique peut être proposée en première intention ou en cas de récidive, après une ablation réalisée à l’aide de pinces. L’intervention se réalise en ambulatoire, sous anesthésie locale. Le patient reste éveillé et se tient en position assise.

Publicité

Les principaux lasers utilisés en cas de polype nasal

Les médecins ORL disposent de plusieurs lasers qui se distinguent surtout par leur longueur d’onde. Le laser YAG (Yttrium Aluminium Garnet) est le plus employé. Equipé d’une fibre optique, il pulvérise le polype nasal tout en favorisant la coagulation. Le laser CO2 est parfois utilisé, mais son usage est plutôt réservé pour les interventions au niveau de la gorge (larynx).

Polype nasal et traitement chirurgical

Il existe trois grandes techniques chirurgicales : la polypectomie (ablation des polypes), l’ethmoïdectomie endonasale (ouverture des sinus et retrait du polype) et l’ethmoïdectomie radicale (le nez et les sinus ne forment qu’une seule cavité).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité