Toux sèche douloureuse : un symptôme de cancer de la plèvre

Toux sèche douloureuse : un symptôme de cancer de la plèvre©iStock

Un ganglion dans le poumon peut être un signe de nodule, une tumeur bénigne qui se résorbe souvent naturellement. Mais cela peut également cacher un cancer de la plèvre, une maladie parfois confondue avec le cancer du poumon.

Publicité
Publicité

Causes et symptômes du cancer de la plèvre

Le cancer de la plèvre est une tumeur maligne qui se forme au niveau de la plèvre, la membrane constituée de deux feuillets qui tapisse les poumons. Il affecte certaines personnes qui ont été exposées à l’amiante pendant une période prolongée. Ce type de cancer se manifeste assez tard, généralement par un épanchement pleural (accumulation de liquide dans la plèvre). Les douleurs thoraciques et l’essoufflement sont les autres signes cliniques les plus souvent rapportés. Une toux sèche et douloureuse, parfois accompagnée de crachats sanguins, peut aussi apparaître.

Publicité

L’épanchement pleural permet d’orienter le diagnostic

C’est souvent l’épanchement pleural (pleurésie) qui alerte le patient et l’amène à consulter son médecin. Il est clairement visible sur une radiographie du thorax. Une endoscopie est ensuite réalisée. On introduit un tube par une petite incision afin de prélever un fragment de la tumeur pour l’analyser au microscope. Cette analyse est la biopsie. C’est elle qui permet de confirmer la présence de cellules cancéreuses.

La chirurgie, traitement de référence en cas de cancer de la plèvre

Dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. L’opération, appelée pleuropneumonectomie, consiste à retirer la plèvre et le poumon touché. La chirurgie est quelquefois complétée par une radiothérapie ou une chimiothérapie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité