Maladies cardiovasculaires : la tension artérielle dangereuse

Publicité

Première cause de décès dans le monde entier, les maladies cardiovasculaires regroupent tout un ensemble de pathologies qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins qui l'irriguent. L'hypertension artérielle représente l'un des facteurs de risques les plus importants de ce type de pathologie. Pourquoi ? 

Publicité

© Fotolia

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle ?

L'hypertension artérielle correspond à une augmentation anormale de la pression sanguine qui force le muscle cardiaque à fournir davantage d'efforts pour pomper suffisamment de sang au sein des vaisseaux sanguins. La pression artérielle repose sur deux mesures. La première correspond à la systolique, c'est-à-dire à la mesure supérieure qui est réalisée au moment où le cœur se contracte et expulse le sang. La diastolique, elle, représente la pression exercée lorsque le myocarde se détend entre deux battements. L'hypertension est qualifiée lorsque la pression systolique est supérieure à 140 millimètres de mercure et que la pression diastolique est supérieure à 90 millimètres de mercure.

Publicité
Maladie cardiovasculaire et tension artérielle, quels liens ?

L’hypertension artérielle constitue le principal facteur de risque associé aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies cardiaques. Selon les estimations, les personnes souffrant d'hypertension présentent 2,5 fois plus de risques d'être touchées par une maladie cardiovasculaire que les autres. En effet, une tension artérielle trop élevée accroît la pression sanguine exercée sur les parois des artères, ce qui, de fait, les rend plus fragiles et accroît les risques d'obstruction artérielle par athérosclérose.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité