Mal au ventre : la constipation en cause

Mal au ventre : la constipation en cause

La plupart des femmes enceintes y sont confrontées au cours de leur grossesse : le syndrome des jambes lourdes ! Dans les faits, ce petit mal de grossesse, généralement bénin, se caractérise par des jambes gonflées. Que faire en cas de jambes lourdes au cours de sa grossesse ?

Publicité
Publicité

Jambes lourdes et grossesse : quels liens ?

Selon les estimations, près d'une femme enceinte sur deux ressent une sensation de pesanteur au niveau des membres inférieurs. La principale cause est hormonale. Dès le début de la grossesse, l'augmentation du taux de progestérone réduit le pouvoir tonique de la paroi des veines alors que les œstrogènes, eux, favorisent la constitution des œdèmes. Ces deux hormones de grossesse forment donc un cocktail détonant qui altère le retour veineux, c'est-à-dire la remontée du sang en provenance des jambes jusqu'au cœur. À cela s'ajoute l'augmentation du volume sanguin au cours de la grossesse ou encore la pression qu'exerce progressivement l'utérus en développement sur les structures sanguines avoisinantes.

Publicité

Jambes lourdes et grossesse : quelles solutions ?

Des mesures hygiénico-diététiques suffisent généralement à résorber les œdèmes et à atténuer ce trouble mineur de la grossesse sans recourir à un traitement médical. L'hydratation, en premier lieu, joue un rôle fondamental. Pour rappel, il est conseillé de consommer 1,5 litre d'eau quotidiennement. Sur le plan alimentaire, la réduction des apports en sel est recommandée. Évitez de manger des produits industrialisés particulièrement riches en sodium. Enfin, la marche est indispensable pour favoriser le retour veineux. Il est également déconseillé de rester dans la même position pendant longtemps. Sachez qu'il existe des traitements d'homéopathie très efficaces pour lutter contre les œdèmes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité