Gaz : un trouble du transit intestinal

Publicité

Le transit est un des phénomènes liés au processus de digestion. À partir du moment où ils sont ingérés, les aliments entrent dans ce processus. Ils sont tout d'abord mâchés, avalés et déposés dans l'estomac. Les sucs et enzymes gastriques vont agir sur ce que l'on nomme le bol alimentaire et le réduire en nutriments, au niveau de l'intestin. Ces nutriments seront redistribués à l'organisme par voie sanguine, tandis que les déchets seront asséchés et transformés en selles, avant d'être évacués du corps par le rectum. Des désagréments peuvent intervenir type ballonnements, crampes abdominales ou gaz importants. Mais les gaz sont-ils vraiment un signe de trouble du transit intestinal ?

Publicité

© Fotolia

Gaz : un phénomène intestinal normal

La présence de gaz au niveau de l'intestin est normale. Le brassage d'air, l'ingestion de gaz ou d'air par l'intermédiaire de l'alimentation en justifie la présence. La digestion est également à l'origine de la création de gaz, dus à la fermentation des aliments. Ces gaz contiennent des éléments sulfurés et provoquent des flatulences (pets). Ils sont ainsi évacués de l'organisme.

Publicité
Limitez les gaz intestinaux

Pour limiter la production de gaz intestinaux, il vous suffit de suivre quelques règles simples. Réduisez la consommation de boissons gazeuses, limitez les aliments sucrés (surtout ceux contenant des édulcorants). En effet, ces derniers ne sont pas très bien absorbés sur le plan intestinal. D'où fermentation, production de gaz et émission de flatulences. Limitez également la consommation d'aliments qui vont produire des gaz (protéines, haricots blancs, flageolets...). Une alimentation grasse favorise également les gaz intestinaux. Privilégiez une alimentation équilibrée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité