Yohimbe

Nom latin: 

Pausinystalia yohimbe

Nom(s) vulgaire(s): 

Ecorce de yohimbe

Famille: 

Rubiacées

Période de récolte: 

Inconnue.

Yohimbe : Propriétés

Le yohimbe est réputé pour ses effets hypotensifs et hypertensifs (selon son dosage). Il possède aussi une action vasodilatatrice des systèmes vasculaires d’où sa prescription contre l’impuissance sexuelle masculine. En 1994, une synthèse d'essais cliniques a conclu que le yohimbe pouvait apporter de légers bienfaits dans le traitement de la dysfonction érectile (1). Enfin, il pourrait augmenter le tonus et soigner la constipation chronique.

Publicité
Yohimbe : Etudes scientifiques

(1) Riley AJ. Yohimbine in the treatment of erectile disorder.Br J Clin Pract. 1994 May-Jun;48(3):133-6.

Yohimbe : Histoire

L’utilisation du yohimbe se centralise surtout en Afrique centrale. Il y est reconnu comme aphrodisiaque et comme traitement efficace en cas d’angine de poitrine et d’hypertension artérielle. L’écorce de yohimbe est disponible en Occident depuis quelques années seulement, on peut notamment le trouver en poudre sous forme de complément alimentaire.

Yohimbe : Comment la reconnaître?

Le yohime est un arbre originaire d’Afrique pouvant atteindre 30m de haut. Ses grandes feuilles vertes sont ovales et ses fleurs odorantes sont blanches puis jaunes et enfin rouges. Le fruit est une capsule aplatie contenant de petites graines.

Yohimbe : Parties utilisées

L’écorce du tronc.

Yohimbe : Posologie

Seul un médecin doit prescrire le yohimbe et recommander une posologie. À titre indicatif, à des dosages élevés, le yohimbe peut entraîner des troubles respiratoires, de l'hypotension artérielle, des troubles cardiaques, une paralysie, voire la mort.

Yohimbe : Précautions d'emploi

L’écorce de yohimbe est contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement, de maladies cardiaques, d’hypertension ou hypotension artérielle, de troubles rénaux ou hépatiques, de prostatite ou hyperplasie bénigne de la prostate, de trouble affectif bipolaire, de schizophrénie, d’anxiété, de stress post-traumatique et d’allergie. La prise de yohimbe ne doit pas se faire en association à celle d’antidépresseurs, d’hypotenseurs, de caféine et d’éphédrine.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Yohimbe : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité