Vigne rouge

Nom latin: 

Vitis vinifera tinctoria

Nom(s) vulgaire(s): 

vigne

Famille: 

Vitacées

Période de récolte: 

Vigne rouge : Propriétés

La vigne rouge est très efficace dans le traitement des troubles circulatoires. Les anthocyanosides qu’elle contient augmentent la résistance des vaisseaux capillaires. Elle atténue ainsi le ralentissement de la circulation, à l’origine de la sensation de " jambes lourdes". Elle soulage également les hémorroïdes ou les ecchymoses et les pétéchies (taches de purpura de petites tailles).

Publicité
Vigne rouge : Histoire

Originaire de l’Asie mineure, cette plante est cultivée en Grèce dès le XVe siècle avant notre ère. Ce sont les grecs qui, 600 ans avant J.-C., ont introduit la vigne en France. Vers la fin du XVIIIe siècle, les hygiénistes allemands et britanniques la recommandaient en cure pour purifier l’organisme.

Vigne rouge : Comment la reconnaître?

Issue d’un arbuste grimpant, la vigne rouge est un cultivar de la vigne (variété obtenue de manière artificielle). Elle rougit en partie ou en totalité à l’automne.

Vigne rouge : Parties utilisées

Les feuilles.

Vigne rouge : Posologie

EN USAGE INTERNE

Contre l’insuffisance veineuse, les hémorroïdes, les ecchymoses et les pétéchies

Infusion : Laisser infuser 1 sachet dose dans 20 cl d’eau bouillante, 10 minutes. 1 à 3 tasses par jour, pendant 6 à 12 mois.
ou
Gélules d’extrait sec dosées à 50 mg : 3 gélules par jour avec un grand verre d’eau à l’heure des repas, pendant 6 à 12 mois..
ou
Teinture-mère : Diluer 30 à 60 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Vigne rouge : Précautions d'emploi

Comme toutes les plantes, la vigne rouge peut s’avérer nocive à doses inadaptées. Respectez toujours les indications. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical.

Publicité

Vigne rouge : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité