hydrastis

Nom latin: 

Hydrastis canadensis

Nom(s) vulgaire(s): 

Sceau d’or, hydraste du Canada.

Famille: 

Renonculacées

Période de récolte: 

Septembre à décembre.

hydrastis : Propriétés

L’hydrastis est une plante appréciée pour ses propriétés vasoconstrictrices (elle diminue le calibre des vaisseaux sanguins), hémostatiques (elle stoppe les hémorragies) et cholagogues (elle favorise la formation et l’évacuation de la bile). Elle est utilisée pour traiter les varices et les autres troubles associés à l’insuffisance veineuse (jambes lourdes), les métrorragies (saignements entre les règles), les ménorragies (saignements plus longs et plus importants pendant les règles) et l’obstruction des voies biliaires. Elle contient de l’hydrastine, un alcaloïde responsable de son effet vasoconstricteur. L’hydrastis stimule les muscles de l’utérus pendant l’accouchement et agit également contre les hémorroïdes, les ulcères de jambe et les sueurs des tuberculeux. On l’associe souvent à l’hamamélis.

Publicité
hydrastis : Histoire

En Amérique du Nord, les Cherokees prenaient des infusions à base de racine d’hydrastis pour soigner certaines affections oculaires, les inflammations de la cavité buccale (stomatites) et les problèmes gastriques. Ce fut au début du XXe siècle qu’on commença à l’utiliser pour soigner les hémorragies et les problèmes veineux.

hydrastis : Comment la reconnaître?

L’hydrastis est une plante herbacée dont la tige mesure entre 30 et 40 cm de hauteur. Originaire d’Amérique du Nord, elle possède des feuilles palmées et produit de petits fruits rouges. Elle affectionne surtout les zones humides et boisées.

hydrastis : Parties utilisées

La racine.

hydrastis : Posologie

En usage interne, la plante s'utilise en décoction, teinture ou extrait fluide. Elle peut aussi s'utiliser en externe, en injections vaginales. Dosage : demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé.

hydrastis : Précautions d\'emploi

L’hydrastis est disponible seulement sur prescription médicale car sa substance active, l’hydrastine, peut entraîner des convulsions et une hypertension à fortes doses.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

hydrastis : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité