Citronnier

Nom latin: 

Citrus limon

Nom(s) vulgaire(s): 

Limon

Famille: 

Rutacées

Période de récolte: 

Décembre, janvier février.

Citronnier : Propriétés

Le citron présente de nombreux bienfaits pour la santé. Antiseptique, astringent, antiscorbutique, reminéralisant, il stimule les défenses naturelles (d’où sa prescription en cas de rhume, de grippe), favorise la digestion, améliore la circulation sanguine, assouplit les articulations (efficace en cas de rhumatismes), et aide aussi à lutter contre les allergies et la fatigue car riche en vitamine C. Par ailleurs, des études ont démontré des effets anticancer (1) et hypocholestérolémiant (2,3).

Publicité
Citronnier : Etudes scientifiques

(1) Ogata S, Miyake Y, et al. Apoptosis induced by the flavonoid from lemon fruit (Citrus limon BURM. f.) and its metabolites in HL-60 cells. Biosci Biotechnol Biochem. 2000;64:1075-1078.

(2) Kawaguchi K, Mizuno T, et al. Hesperidin as an inhibitor of lipases from porcine pancreas and Pseudomonas. Biosci Biotechnol Biochem. 1997;61:102-104.

(3) Bok SH, Lee SH, et al. Plasma and hepatic cholesterol and hepatic activities of 3-hydroxy-3-methyl-glutaryl-CoA reductase and acyl CoA: cholesterol transferase are lower in rats fed citrus peel extract or a mixture of citrus bioflavonoids. J Nutr. 1999;129:1182-1185.

Citronnier : Histoire

Le citronnier est originaire du sud de la Chine. Au Moyen-âge, les commerçants Arabes l'ont introduit en Europe et dans les pays du bord de la Méditerranée. Le terme "citron" dérivé du latin "citrus" serait apparu en 1398. Au XVIe siècle, les citronniers sont cultivés en Occident sous des orangeries.

Citronnier : Comment la reconnaître?

Le citronnier est un arbre à l'écorce claire et striée qui peut mesurer 2 à 4 mètres de hauteur. Ses feuilles en fer de lance sont vertes et brillantes sur le dessus. Ses fleurs sont blanches et violettes et ont des pétales allongés. Son fruit jaune et ovale renferme une pulpe acide et parfumée.

Citronnier : Parties utilisées

Le fruit et les feuilles.

Citronnier : Posologie

En usage interne

Contre les nausées, les vomissements, les aigreurs et brûlures d’estomac

Ajouter 1 à 2 cuillères à café de jus (au maximum le jus d’un citron entier) dans un demi verre d’eau. Boire plusieurs fois par jour.

Contre la décalcification lors de fractures, grande fatigue

Ajouter le jus d’un citron à un œuf cru dans une tasse (l’œuf doit être immergé). Laisser reposer toute la nuit et boire le lendemain matin. Répéter 1 jour sur 2 pendant 1 ou 2 mois.

Contre la crise de foie

Mettre 3 citrons entiers dans l’eau froide et porter à ébullition pendant 3 minutes. Laisser refroidir, presser les citrons et ajouter le jus à l’eau de la préparation. Boire à jeun le matin et entre les repas.

Contre l’artériosclérose, la fragilité veineuse et capillaire.

Traitement de fond : consommation régulière de jus de citron dans l'alimentation. Traitement des crises aiguës : 2 cl de jus pour 5 cl d'eau chaude, avec éventuellement une gousse d'ail écrasée. A boire 3 fois par jour.

En usage externe

Contre le rhume, la grippe, l'angine et la pharyngite.

Gargarismes : 2 cl de jus dans 2 cl d'eau chaude. Boire 3 ou 4 fois par jour.

Ou

Nébulisation : pour parfumer et désinfecter l'air ambiant.

Contre l’acné

Appliquer du jus de citron sur les zones atteintes, tous les soirs après un nettoyage de la peau.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Citronnier : Précautions d'emploi

Le citron peut être caustique sur la peau et entrainer une photosensibilisation. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute prise.


Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Citronnier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité