Monarde

Monarde©Istock

Nom latin: 

Monarda didyma

Nom(s) vulgaire(s): 

Monarde pourpre, monarde fistuleuse, monarde didyme, thé des Indiens, thé d'Oswego.

Famille: 

Lamiacées

Période de récolte: 

Juin à septembre

Monarde : Propriétés

- La monarde est convoitée en phytothérapie pour ses fleurs, ses feuilles et l’huile essentielle extraite des feuilles. Ces parties de la plante ont une propriété apéritive (elles ouvrent l’appétit),tonique (elles facilitent la digestion),fébrifuge (elles font baisser la fièvre),expectorante (elles dégagent les voies respiratoires),antivirale, antibactérienne et antifongique (elles soignent les infections causées par des champignons). Cette plante est indiquée dans le traitement de la fièvre, des rhumes, des bronchites chroniques (inhalation),de la grippe, des infections et des troubles digestifs (ballonnements, douleurs abdominales). En usage externe, elle est administrée sous forme de bain de bouche pour traiter les gingivites (inflammations des gencives) et infections buccales. L’huile essentielle est parfois employée pour combattre l’anxiété.

Publicité

Monarde : Histoire

- Le nom de cette plante provient du médecin espagnol qui a publié un ouvrage sur les plantes américaines à la fin du XVIe siècle, Nicolas Monardes. Les Indiens d’Oswego (Amérique) connaissaient ses bienfaits. Ils l’utilisaient au XVIIIe siècle comme breuvage et plante médicinale. C’est pourquoi elle est parfois appelée « thé d’Oswego » ou « thé des Indiens ».

Monarde : Comment la reconnaître?

- La monarde est une plante herbacée originaire de l’est des Etats-Unis. Elle possède une tige carrée singulière, velue et traversée par des veines rouges, qui peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ses feuilles sont ovales et légèrement dentelées. Ses fleurs rouge vif, visibles entre juin et octobre, s’ouvrent successivement. Elles sont regroupées à l’extrémité des rameaux et ont une saveur piquante. Un parfum citronné émane des feuilles et des fleurs, une odeur qui évoque celle de la bergamote. Capable de résister au gel, la monarde renaît de sa souche à l’arrivée des beaux jours.

Monarde : Parties utilisées

- Les fleurs et les feuilles.

Monarde : Précautions d\'emploi

- Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Monarde : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité