Karkadé

Nom latin: 

Hibiscus sabdariffa

Nom(s) vulgaire(s): 

Hibiscus gombo, thé rose, thé Karak, oseille rouge de Guinée, thé de l'Empire, roselle, bissap

Famille: 

Malvacées

Période de récolte: 

Fleurs : juin, juillet, août, septembre. Calices : octobre.

Karkadé : Propriétés

Riche en mucilages, le karkadé est diurétique et antispasmodique. On l'utilise pour apaiser l'inflammation des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux, lutter contre la fatigue et faciliter la prise de poids. Ses capacités anti-inflammatoires ont été évaluées par une équipe de chercheurs taïwanais en 2009 (1). Enfin, le karkadé pourrait favoriser la baisse de la tension artérielle (2). En usage externe, les fleurs traitent l'eczéma suintant et les abcès.

Publicité
Karkadé : Etudes scientifiques

(1) Kao ES, Polyphenols extracted from Hibiscus sabdariffa L. inhibited lipopolysaccharide-induced inflammation by improving antioxidative conditions and regulating cyclooxygenase-2 expression. Biosci Biotechnol Biochem. 2009 Feb;73(2):385-90. Epub 2009 Feb 7.

(2) Hibiscus sabdariffa L. tea (tisane) lowers blood pressure in prehypertensive and mildly hypertensive adults. McKay DL, Chen CY, Saltzman E, Blumberg JB. J Nutr. 2010 Feb;140(2):298-303. Epub 2009 Dec 16.

Karkadé : Histoire

Originaire d'Inde et de Malaisie, le karkadé aurait été ensuite implanté dans les régions tropicales et subtropicales. A la fin du XIXe siècle, d'importantes quantités étaient déjà exportées en Europe.

Karkadé : Comment la reconnaître?

Le karkadé pousse dans les régions subtropicales. Sa tige peut mesurer jusqu'à 2 mètres de haut. Ses feuilles sont grandes et dentées. On reconnaît surtout le karkadé à ses fleurs jaunes ou blanches sur l’extérieur et rouge au centre des pétales.

Karkadé : Parties utilisées

Le calice et le calicule des fleurs.

Karkadé : Posologie

En usage interne

Contre la fatigue, l'inflammation des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux

Infusion : 1 cuillère à soupe de plante séchée pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes puis filtrer. Ou 1 sachet-dose dans 20 cl d'eau bouillante. Boire 1 à 3 tasses par jour.

Ou

Gélules dosées à 50 mg d'extrait sec : 1 ou 2 gélules, 3 fois par jour.

En usage externe

Contre les abcès ou eczémas suintants

Compresses : 15g de fleurs séchées pour un litre d'eau bouillante. Laisser frémir durant 20 minutes. Imbiber un linge de cette décoction et appliquer sur les zoner à traiter 2 ou 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Karkadé : Précautions d'emploi

Le karkadé n'est pas toxique aux doses indiquées. Toutefois, des réactions d'hypersensibilité individuelle peuvent apparaître. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Karkadé : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité