Henné

Henné

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Lawsonia inermis

Nom(s) vulgaire(s): 

Mignonnette

Famille: 

Lythracées

Période de récolte: 

Automne

Henné : Propriétés

- Le henné contient de la lawsone, un pigment qui possède une grande propriété antifongique (il lutte contre les infections provoquées par les champignons). Ses feuilles ont aussi un effet anti-inflammatoire, antibactérien, antiparasitaire, diurétique (elles améliorent le fonctionnement de l’appareil urinaire), astringent (elles assèchent les tissus et accélèrent la cicatrisation) et antiseptique (elles désinfectent les plaies). Le henné est principalement utilisé pour prendre en charge les troubles gastro-intestinaux tels que les diarrhées et les ulcères de l’estomac. Il est aussi employé en usage externe pour traiter la chute des cheveux, les abcès et certaines affections cutanées (eczéma, gale, mycoses).

Publicité

Henné : Histoire

- Les vertus du henné sont connues depuis l’Antiquité. Les Egyptiens l’utilisaient pour embaumer les défunts. Les Arabes l’ont ensuite introduit dans le nord de l’Afrique et en Andalousie.

Henné : Comment la reconnaître?

- Le henné est un petit arbre à épines qui mesure entre 3 et 6 m de hauteur. Il affectionne les sols sableux et possède une écorce blanche. Ses fleurs blanches ou rose pâle dégagent un parfum agréable qui rappelle celui de la rose. Ses fruits sont des capsules qui renferment des graines en forme de pyramide. Cet arbuste est surtout présent dans la péninsule arabique (Arabie saoudite, Qatar, Oman, Yémen, Emirats arabes unis), dans les pays du Maghreb, à Madagascar, en Afrique subtropicale, en Asie et en Australie.

Henné : Parties utilisées

- Les feuilles séchées.

Henné : Précautions d\'emploi

- Le henné peut entraîner des allergies chez certaines personnes.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Henné : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité