Abcès

Abcès : Définition

Un abcès est une accumulation de pus due à une infection localisée. Les abcès sont des lésions susceptibles de faire leur apparition dans n’importe quelle zone du corps. En tant qu’inflammations, les abcès qui sont visibles sont rouges, chauds, douloureux et gonflés. Néanmoins, diverses autres formes d’abcès existent.

Publicité
Les différentes sortes d’abcès
On distingue plusieurs types d’abcès. Les abcès superficiels sont des abcès visibles qu’il est possible de toucher. Leurs localisations préférentielles sont les doigts (on parle de panaris), la zone anale, le cou, le dos, l’aine ou l’aisselle. Les abcès profonds concernent quant à eux les organes. Ils peuvent se développer sur le foie, les reins, les poumons ou même le cerveau. Il existe aussi des abcès mixtes (dits « en bouton de chemise ») qui sont des abcès superficiels reliés à des abcès profonds placés sur un organe.

Abcès : Causes

Les abcès chauds
Les bactéries les plus souvent impliquées dans les abcès chauds sont les staphylocoques et les streptocoques. En présence d’un abcès du foie, une amibe peut également être suspectée.
Deux mécanismes de contamination existent : soit la bactérie pénètre dans l’organisme par une lésion de la peau (piqûre, coupure…) et provoque un abcès superficiel, soit, en passant par la circulation sanguine, la bactérie se trouve bloquée dans un organe où elle va déclencher l’infection (abcès profond).

Les abcès froids
Dans les abcès froids, le responsable est soit le bacille de Koch, soit des champignons. Il s’agit d’abcès assez particuliers qui ne provoquent pas de réaction inflammatoire classique (rougeur,chaleur,douleur,œdème).

Abcès : Symptomes

Les symptômes généraux des abcès sont ceux de toutes les inflammations à savoir : rougeur, chaleur, douleur, gonflement (œdème). Néanmoins, ces manifestations ont des caractéristiques variables en fonction du type d’abcès : chauds ou froids.

Ainsi, les abcès chauds vont apparaître de façon brutale et être bien délimités par une sorte de coque. Outre les signes inflammatoires locaux, les abcès chauds entraînent des réactions plus générales telles que de la fièvre, des frissons et une grande fatigue bien qu’ils empêchent souvent de dormir. Parfois un gonflement des ganglions lymphatiques est observé. Lorsque l’abcès est percé, le pus s’écoule et entraîne un gonflement des tissus et une douleur battante.
Inversement, les abcès froids se forment lentement et n’entraînent pas de réaction inflammatoire marquée. Lorsqu’ils sont superficiels, ils laissent couler un pus épais tandis que s’ils sont profonds, ils ont tendance à s’étendre jusqu’aux muscles et aux os. Là encore on assiste à une fièvre, celle-ci est intense et entraîne un amaigrissement et une altération de l’état général qui doivent alerter.

Abcès : Traitements

Les abcès chauds doivent être drainés. Qu’ils soient superficiels ou profonds, ils seront d’abord incisés puis vidés. S’ils sont correctement pris en charge, les abcès chauds guérissent rapidement. Il est toutefois essentiel de s’assurer que les germes ne se disséminent pas dans le sang.
Les abcès froids, eux, se traitent par antibiotiques. L’incision est évitée mais on procède à l’évacuation du pus par ponction ou par une ablation chirurgicale.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité